The Boys : La ville de Toronto annule le tournage d’une séquence violente

Série

Par Felix Gouty le

L’équipe de production de The Boys doit déménager le tournage d’une séquence de massacre prévue dans la ville de Toronto, victime d’une situation similaire, bien réelle, l’an dernier.

Crédits : Amazon Prime Video.

En 2018, une attaque à la fourgonnette à Mel Lastman Square à Toronto, au Canada, avait entraîné le décès de dix personnes. Un an plus tard, l’équipe de production de la saison 2 de la série Amazon Prime Video, The Boys, comptait y tourner une séquence d’une extrême violence. Certes purement fictive, cette dernière devait montrer l’un des Sevens, les super-héros de la série, entrant dans une rage meurtrière et provoquant panique et effusion de sang parmi 450 figurants. Pour rappel, la série traite d’une équipe de super-héros, mandatés par le gouvernement américain, abusant de leur autorité parfois de manière très trash. Un groupe de simples citoyens, quoique peu recommandables, s’est donné pour but de les combattre.

John Filion, conseilleur municipal de la ville canadienne, s’est dit « profondément choqué » à l’idée d’un tournage aussi violent, reproduisant une expérience traumatique pour un grand nombre de citadins. « Il s’agit de personnes revivant littéralement ces événements, a-t-il déclaré au Toronto Sun, relayé par nos confrères de Première. C’est irrespectueux. Même si personne ne voit rien du tournage, c’est toujours irrespectueux. Je suppose que quelqu’un n’avait pas réalisé cela. » En conséquence, le tournage devrait prendre du retard et la séquence être filmée ailleurs. Durant le tournage d’autres scènes à Toronto, des photos avaient été prises d’un nouveau personnage prévu pour cette deuxième saison de la série à succès de la plate-forme SVOD d’Amazon. The Boys devrait reprendre du service courant de l’année 2020, toujours sur Amazon Prime Video.