La RATP lance Navigo Liberté+, le pass qui s’adapte à vos trajets

Urban Mobility

Par Felix Gouty le

Un abonnement qui prend en compte les variations mensuelles de vos trajets existe-il ? Oui, avec Navigo Liberté+, disponible dès aujourd’hui pour les Franciliens … qui ne veulent pas trop s’éloigner de Paris.

Crédits : Fabrizio Verrecchia / Unsplash.

La Régie autonome des transports parisiens (RATP) a lancé aujourd’hui un abonnement et une carte Navigo d’un nouveau genre. Destiné exclusivement aux Franciliens, Navigo Liberté+ s’adapte aux trajets de chaque individu et à leurs fluctuations mensuelles. Le 15 de chaque mois, avec cet abonnement, la RATP facture automatiquement tous les allers et retours effectués par l’abonné durant les quatre semaines précédentes – pas un de moins, pas un de plus. De plus, avec Liberté+, le prix de chaque trajet se réduit : 1,49€ contre 1,90€, le prix d’un ticket pour un aller simple dans les zones 1 et 2 de la capitale. Cette nouvelle carte permet à son détenteur de se déplacer à sa guise dans l’ensemble du réseau de transport de Paris intra-muros : métro, bus, tram, RER, OrlyBus, RoissyBus et – dès le 1er janvier 2020 – noctiliens et bus de longue distance. « La correspondance bus-métro et bus-RER dans Paris est également offerte, ce qui  représente un investissement de 40 millions d’euros par an », a souligné au Parisien Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités. Néanmoins, par manque de gares équipées de valideurs de carte, les trajets à bord des transiliens et RERs des zones extérieures à la capitale ne sont pas couverts et nécessitent toujours un ticket t+ adéquat.

Pour souscrire au Navigo Liberté+, il suffit de créer un compte sur le site Navigo.fr puis de spécifier, dans la rubrique « je gère ma carte », les coordonnées bancaires de l’abonné. L’abonnement – valable en 48h – est sans engagement et les frais de dossier sont gratuits, à l’occasion du lancement. Si l’abonné n’a pas encore de carte Navigo, il en reçoit une en quelques jours chez lui ou dans un centre RATP. Cette formule « s’adresse en priorité aux Franciliens qui prennent les transports de temps en temps, mais pas assez pour souscrire à un forfait Navigo », a expliqué IDFM.