Google Stadia revoit à la hausse son line-up de lancement, et promet 22 jeux

Jeux Vidéo

Par Amandine Jonniaux le

Au lieu des 12 jeux initialement annoncés day-1, ce sont finalement 22 titres qui seront disponibles dès le lancement de la plateforme de cloud gaming de Google.

22 jeux au lieu des 12 annoncés il y a quelques jours. Le lancement de Google Stadia est prévu demain, et le géant américain semble finalement avoir décidé de faire plaisir aux joueurs ayant investi dans les onéreuses éditions Founders et Premiere. En lieu et place des 12 titres officialisés par Stadia la semaine dernière, l’entreprise a finalement presque doublé son line-up de lancement, et proposera officiellement 22 titres jouables dès le départ. Une annonce qui semble répondre au mécontentement de certains joueurs (et développeurs), inquiets de constater que de nombreuses fonctionnalités et franchises promises par la firme de Mountain View ne seront finalement pas accessibles day-1.

Pour rassurer tout le monde, et éviter une éventuelle mauvaise presse à seulement quelques heures de son lancement, la (petite) liste de jeu initialement promise par Google Stadia à son lancement passe finalement de 12 à 22. Une annonce faite par le vice-président de Google Phil Harrison, qui a expliqué dans un tweet relayé par The Verge : “Nous sommes heureux d’annoncer que le nombre de titres accessibles au lancement de Google Stadia a été augmenté. Nous compterons désormais 22 jeux au moment du lancement de la plateforme mardi. Un grand merci à nos partenaires, développeurs et éditeurs pour avoir permis cela”.

Le nouveau line-up de Google Stadia day-1

  • L’Attaque des Titans 2 : Final Battle
  • Farming Simulator 19
  • Final Fantasy XV
  • Football Manager 2020
  • GRID
  • Metro Exodus
  • NBA 2K20
  • Rage 2
  • Trials Rising
  • Wolfenstein : Youngblood

Au total, ce sont ainsi dix nouveaux titres qui viennent s’ajouter au line-up de lancement. Des ajouts qui sonnent comme une bonne initiative de la part du géant américain, mais qui étaient en réalité déjà prévus d’ici la fin de l’année 2019. La véritable question est désormais de savoir si d’autres jeux viendront compléter les ajouts réguliers que la firme a promis dès les premiers mois d’existence de sa plateforme de cloud gaming.