Des chercheurs ont créé des WC « lubrifiés » révolutionnaires

Science

Par Felix Gouty le

Des scientifiques américains et britanniques ont inventé une surface qui permet de réduire l’eau consommée par une chasse d’eau, aux toilettes. Le tout est de faire glisser les excréments.

Faire glisser le caca pour moins gâcher d'eau.

Les chercheurs s’intéressent vraiment à tout, même à vos besoins les plus basiques ! Pour preuve, des scientifiques de l’université d’état de Pennsylvanie, aux États-Unis, et de l’université Cranfield, au Royaume-Uni, se sont penchés sur le glissement des excréments dans la cuvette des toilettes. Et en plus, ça les amuse : « J’étais très heureux de voir la matière fécale glisser si facilement sur notre revêtement », a déclaré au Guardian Tak-Sing Wong, l’un des principaux chercheurs impliquées dans cette étude, publiée dans la revue Nature Sustainability. Le revêtement dont ce dernier parle s’appelle le système LESS (pour « Liquid Entrenched Smooth Surface » ou « surface lisse de liquide entrelacé », en français). Plutôt qu’une surface plane ou arrondie sur laquelle doivent généralement atterrir les excréments lors d’une visite réussie aux toilettes, ces chercheurs préconisent une surface glissante et penchée. Ces derniers ont mis au point des « nanotresses » entrelacées afin qu’elles puissent retenir une huile de silicone. C’est de ce liquide dont le revêtement tire ses propriétés de glissement. Grâce à ce système, un angle de 45° suffit à faire glisser n’importe quelle matière fécale au fond de la cuvette des toilettes. Un léger jet d’eau remplace le tourbillon de la chasse d’eau. A noter que les chercheurs ont comparé leurs résultats avec des supports plus classiques comme le céramique, le teflon ou du silicone simple. Ils ont aussi pu tester leur système LESS aussi bien avec des excréments synthétiques qu’organiques, et sous toutes leurs formes.

Un schéma du système Less ppour mieux faire glisser la matière fécale.
Crédits : Tak-Sing Wong / Nature Sustainability.

L’objectif de cette expérience était de trouver un moyen de réduire la consommation d’eau. Grâce au bien nommé système LESS, les scientifiques estiment que la quantité d’eau nécessaire pour chasser les excréments déposés sur la cuvette était de 90% inférieure à celle d’une chasse d’eau traditionnelle. Le revêtement permettrait aussi de réduire la présence de germes. Néanmoins, la solution de glissement n’est pour le moment pas parfaite : 50 mictions suffisent à rendre une surface LESS obsolète, contre 500 défécations. Des solutions à ce problème devront donc être trouvées avant que l’on puisse espérer voir ce dispositif se déployer.