PlayGalaxy Link : le streaming de jeux vidéo façon Samsung

Jeux Vidéo

Par Olivier le

Samsung n’allait pas laisser passer le train du jeu vidéo en streaming. Mais contrairement à Stadia, xCloud ou encore GeForce NOW, le service PlayGalaxy Link s’inspire de Valve.

Il y a deux manières de concevoir le jeu vidéo en streaming. La première, c’est de faire travailler des serveurs à distance, qui envoient le flux vidéo sur les appareils des joueurs (des machines qui n’ont pas besoin d’être très puissantes). C’est la voie choisie par Microsoft (xCloud), Google (Stadia) ou encore Nvidia (GeForce NOW).

Du streaming depuis le PC

La deuxième manière, c’est de jouer à distance depuis son PC sur lequel le jeu est installé. Valve propose cette solution, qui est aussi celle de Samsung pour son nouveau service PlayGalaxy Link. Il connecte un Galaxy Note10 à l’ordinateur de la maison afin de reprendre une partie en mobilité. Un accès Wi-Fi solide est préférable, mais Samsung indique qu’on peut jouer en 4G ou mieux, en 5G.

Par conséquent, les possesseurs de Galaxy Note10 vont pouvoir bénéficier d’un énorme catalogue de jeux, car potentiellement tous les titres fonctionnant sur un PC pourront être joués sur le smartphone. Le fonctionnement est très simple, il suffit d’installer le logiciel sur le PC (Samsung recommande un Windows 10 doté au minimum d’un Core i5, 8 Go de RAM, une GTX1060 ou Radeon RX550) et sur le smartphone.

PlayGalaxy Link va scanner l’ordinateur à la recherche des jeux installés, qui seront alors disponibles pour le Note10 qui propose des contrôles tactiles. Le constructeur recommande une manette tierce, la Glap, qui encadre le smartphone. Elle n’est disponible qu’aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Corée du Sud pour environ 110 $.

Le logiciel est encore en bêta. Samsung l’adaptera à plusieurs autres de ses smartphones en décembre (les Galaxy Note9, Galaxy A90, Galaxy S9 et Galaxy Fold seront compatibles).