Remboursement Navigo : attention aux sites frauduleux !

Sur le web

Par Julie Hay le

Plusieurs sites frauduleux concernant le dédommagement du Passe Navigo émergent sur Internet. Pour éviter les arnaques, la RATP rappelle que seul le site www.mondedommagementnavigo.com permettra d’obtenir un remboursement du pass du mois de décembre.

Les franciliens l’attendent avec impatience. Après plusieurs semaines de grèves, les détenteurs d’un passe Navigo demandent le remboursement intégral du mois de décembre. Après des semaines de négociations, la RATP, la SNCF et la région Île-de-France sont parvenu à un accord et ont décrété que le mois serait intégralement remboursé aux Franciliens. Mais l’annonce de Valérie Pécresse, au début du mois de janvier, aura donné des idées à certains internautes malintentionnés qui ont mis au point une arnaque bien rodée. Depuis le début du mois de janvier, des sites malveillants fleurissent et promettent un remboursement 3 fois plus rapide.

À l’aide d’un mail, les escrocs ont récupéré les prénoms, noms, IBAN et adresses de leurs victimes. Dans le courriel, ils invitent les usagers des transports en commun à remplir un champ d’informations, pour bénéficier d’un remboursement plus rapide. Avec seulement un IBAN, il est impossible de prélever de l’argent d’un compte particulier à un autre, mais les escrocs ont trouvé une solution. En usurpant l’identité des victimes, ils remplissent des demandes de prélèvement SEPA et autorisent une fausse société à effectuer des prélèvements sur les comptes dont les données ont été volées.

Rapidement alertée par les usagers, Île de France Mobilité rappelle que seule l’adresse https://www.mondedommagementnavigo.com permettra d’obtenir le précieux remboursement. Elle rappelle aussi que la plateforme ne sera ouverte qu’à la fin du mois de janvier. Si vous avez été victime de cette supercherie, il faudra rapidement alerter votre banque et réclamer qu’aucun SEPA ne soit prélevé sur votre compte. Porter plainte et signaler la fraude sur internet-signalement.gouv.fr permettra aussi de prévenir que d’autres internautes soient victimes de cette arnaque.