Chargeurs de téléphone dangereux : des tests tirent la sonnette d’alarme

Smartphone

Par Remi Lou le

Après avoir testé une vingtaine de modèles de chargeurs vendus dans le commerce en France, l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir a constaté que près d’un modèle sur deux pouvait présenter des risques.

Crédits : @StockSnap via Pixabay

Les chargeurs de smartphones sont aujourd’hui devenus des objets si communs qu’on en oublie presque qu’ils contiennent des technologies pouvant se révéler dangereuses. C’est ce que vient de rappeler l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir qui note que certains modèles actuellement vendus dans le commerce peuvent présenter un danger pour leurs utilisateurs. Ainsi, sur 20 modèles de chargeurs testés – dont les prix s’étalent de 1 à 35 euros – l’UFC-Que Choisir a constaté que près de la moitié d’entre eux présentaient des risques d’électrocution pour l’utilisateur. Huit chargeurs ont également présenté des caractéristiques pouvant, à terme, provoquer des départs de feu.

L’UFC-Que Choisir recommande aux usagers d’éviter les chargeurs provenant de Chine et qui sont vendus par des vendeurs tiers sur les marketplaces comme celles d’Amazon, de Darty, Cdiscount ou encore de la Fnac. Les huit modèles qui comportaient des risques de court-circuit pouvant provoquer des départs de feu provenaient en effet de ce type de circuit. À la place, l’association de défense des consommateurs recommande plutôt d’utiliser des chargeurs officiels provenant de marques reconnues. Là encore, cette recommandation reste à prendre avec précaution, puisque l’association précise qu’elle n’a testé que les chargeurs officiels contenus dans la boîte des smartphones de Samsung et d’Apple. Si ceux-ci ne présentent a priori aucun danger pour les utilisateurs, l’UFC-Que Choisir n’a pas mis la main sur des chargeurs fournis dans la boîte d’autres marques de smartphones.

L’UFC-Que Choisir dresse une liste des chargeurs à recommander ou, au contraire, à éviter, juste ici, tout en précisant que seule une vingtaine de chargeur a été testé. L’association en profite toutefois pour adresser quelques recommandations, comme le fait de débrancher le chargeur de la prise murale lorsqu’il n’est pas utilisé, de ne pas l’utiliser sur une surface en tissu comme une couette ou un oreiller, ou encore d’éviter de laisser son smartphone pendant toute la nuit.

Source: Le Monde