Aller au contenu


Photo

Quel logiciel de retouche utilisez-vous ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
21 réponses à ce sujet

#1 kira_belle

kira_belle

    Habitué du JDG

  • Members
  • PipPip
  • 15 messages

Posté 21 février 2012 - 12:18

Hello amis photographes !

La photo numérique s'accompagne forcément des retouches sur ordinateur (quoique je connaisse au moins une personne qui ne retouche jamais ses photos). Je suis du coup curieuse de savoir quels logiciels vous utilisez.

Pour ma part, je travaille sur Adobe Lightroom que je toruve très intuitif. Et puis sur Gimp aussi, où je fais mes débuts...

Alors ? Et vous ?

#2 flop94

flop94

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 387 messages

Posté 21 février 2012 - 02:11

Hello amis photographes !

La photo numérique s'accompagne forcément des retouches sur ordinateur (quoique je connaisse au moins une personne qui ne retouche jamais ses photos). Je suis du coup curieuse de savoir quels logiciels vous utilisez.

Pour ma part, je travaille sur Adobe Lightroom que je toruve très intuitif. Et puis sur Gimp aussi, où je fais mes débuts...

Alors ? Et vous ?


Hello!

Tout dépend de ce que tu entends par retouche, si c'est développer des fichiers RAW (donc pas de la retouche), j'utilise Lightroom, que je trouve très simple à utiliser (enfin sauf quand on commence à parler impression et profils...).

Pour la retouche, la vraie, je pars du principe que soit ma photo est bonne à la prise de vue, soit elle va à la poubelle, sauf pour recadrer, en format carré ou un intrus qui n'était pas prévu au moment de la prise de vue. Donc je ne retouche pas mes photos, mais du peu que j'en aie vu, photofiltre était pas mal, j'ai eu une très mauvaise expérience perso avec Gimp, et je serais plus à l'aise avec Photoshop (en version complète ou Elements pour les petits budget).

Par contre mon écran n'est pas génial, bien que j'aie une sonde pour le calibrer (obligatoire pour faire quelque chose de sérieux) je pense que je vais devoir investir dans le couple écran/imprimante qui va bien, pour vraiment me faire plaisir. Dans ce cas là, je prndrais peu être quelques cours de colorimétrie voire de retouche.

Après, il est possible de n'ouvrir les photos dans aucun logiciel et de les envoyer directement à tirer, je connais pas mal de monde qui le fait et les résultats sont très satisfaisants.

#3 Siem

Siem

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 137 messages
  • LocationArgenteuil/Val d'Oise

Posté 21 février 2012 - 03:01

Photoshop CS5.1 par habitude, car j'ai surtout bossé avec cet outil.

J'ai débuté sous Photoshop 2.5 en 1992 et j'avoue lui avoir fait quelques infidélités avec le fameux LivePicture (traitement temps réel et compilation ; le format IVUE permettait pas mal d'avancer). Il faut reconnaitre qu'il y a surtout de l'ergonomie ou de l'intégration de plug-ins depuis quelques versions. Par exemple, le module 3d est bien en dessous de mes assistants Rhino3D/Cinema 4D ou simplement de Blender. Pourtant, j'ai des reproches à lui faire, mais après avoir testé des produits proches comme feu xRes ou Photo Paint... j'y reviens par réflexe.

Lorsque tu écris que « La photo numérique s'accompagne forcément des retouches sur ordinateur », je suis moyennement d’accord, car si tu te débrouilles bien durant de la prise de vue, ton image ne nécessitera pas d’artifices qui trop souvent font perdre le côté vivant au profit du fade/flou/bruit. Pendant une session de retouche (important de prodiguer les soins identique à l'ensemble de la série pour conserver les automatismes) il faut garder à l'esprit que trop d’effets tuent l’effet.

Enfin, si tu es débutante, Gimp est fabuleux pour du traitement de lot. Si tu es curieuse il t'offrira à mon sens la meilleure alternative à Photoshop. Il permet de faire un admirable travail de montage (les outils de sélections excellents) en plus de tout ce qui peut exister pour de la retouche. Bien sûr, si c'est pour des yeux rouges ; du contraste — même sélectif — ou de la saturation : Picassa fera l'affaire.

#4 Greg

Greg

    Inconditionnel du JDG

  • Administrators
  • 6 089 messages

Posté 21 février 2012 - 04:13

Moi j'utilise principalement Photoshop CS, Lightroom que je trouve excellent et Picasa :)

#5 M-Anus

M-Anus

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 73 messages

Posté 21 février 2012 - 07:55

Pour développer les raw, j'utilise Lightroom ; et pour le peu de retouches que je fais c'est Photoshop

#6 Prof_Saesee

Prof_Saesee

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 62 messages

Posté 21 février 2012 - 11:36

Lightroom pour ma pars.

Je ne souhaite pas me lancer dans le lissage de peau ou quoi, en général je touche un peu à la colorimétrie et la luminosité, et je rajoute assez souvent une touche de vignetage, mais je ne souhaite pas aller plus loin, pour garder un maximum de naturel.

Nicolas.

#7 kira_belle

kira_belle

    Habitué du JDG

  • Members
  • PipPip
  • 15 messages

Posté 25 février 2012 - 09:17

Merci beaucoup !

Mon utilisation de ce que j'appelle "retouche" c'est bidouiller sur mes RAW la luminosité, la stauration, les contrastes et éventuellement recadrer. Je ne lisse pas les peaux, mais il m'arrive d'essayer de camoufler un bouton disgracieux. Sinon, je ne fais pas de photo montage. En fait, lightroom me suffit pratiquement tout le temps.

Sinon, effectivement, l'image ne ressort pas toujours identique, selon l'ordi, l'imprimante... Qu'est-ce qu'une sonde ? Comment ça marche ?

#8 flop94

flop94

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 387 messages

Posté 25 février 2012 - 10:32

Merci beaucoup !

Mon utilisation de ce que j'appelle "retouche" c'est bidouiller sur mes RAW la luminosité, la stauration, les contrastes et éventuellement recadrer. Je ne lisse pas les peaux, mais il m'arrive d'essayer de camoufler un bouton disgracieux. Sinon, je ne fais pas de photo montage. En fait, lightroom me suffit pratiquement tout le temps.

Sinon, effectivement, l'image ne ressort pas toujours identique, selon l'ordi, l'imprimante... Qu'est-ce qu'une sonde ? Comment ça marche ?


Saut,

Donc ce que tu fais c'est plus du développement que de la retouche (mais bon ça reste du vocabulaire très technique, 99% des gens vont pense que développement = tirage).

Pour la sonde, en gros c'est un périphérique qui te permet d'étalonner ton écran pour lui faire afficher les bonnes couleurs. La sonde est composée de capteurs, tu la pose sur ton écran après avoir configuré le logiciel fourni avec (plus oui moins compliqué, certains te demandent juste le type d'écran t d'autres sont fortement configurable).Le logiciel va afficher sur ton écran des carrés colorés (il fait passer toute une charte de couleurs en fait) et les capteurs permettent de vérifier comment ces couleurs sont affichées. A partir de là, le logiciel peut créer un profil colorimétrique qui indique au système d'exploitation comment doivent être envoyées les couleurs à l'écran pour que celui-ci les affiche correctement (il compense les dérives de l'écran).

Avec une sonde, tu as au moins la sécurité que ton écran affiche les bonnes couleurs. Problème: soit tu tires tes photos chez toi, et ton imprimante aussi dérive donc i faut dans l'idéal acheter une sonde pour calibrer l'imprimante (même principe tu imprimes une charte graphique pour chaque papier et la sonde vérifié la dérive par rapport aux valeurs correctes), soit tu les fais tirer en ligne, et dans le meilleur des cas le magasin fournit un fichier de profil colorimétrique, donc tu peux faire ton développement en fonction de leur imprimante, soit il ne te fournit rien et tu y vas à l'aveuglette. Dernier cas, tu mets tes photos sur le Web, dans ce cas là il y a de grandes chances pour que ceux qui les regardent n'aient pas un écran calibré et qu'ils trouvent tes photos fades, ternes... Si tu les affiches sur ta télé, soit tu as le même problème, soit tu les affiches via un PC et dans ce cas là, je pense qu'on doit pouvoir créer un profil pour la télé.

Au niveau tarifs: on trouve des sondes à partir d'une centaine d'Euros, simples et très efficaces, donc parfaites pour un amateur, jusqu'à plusieurs centaines d'Euros. Pour les sondes d'imprimantes, ça commence à 350-400 Euros je crois chez Colormunki pour une sonde à la fois imprimante et écran.

Les sondes écran peuvent étalonner tous les types d'écrans (cathodiques, LCD) et normalement les vidéoprojecteurs.

Voilà, c'est très résumé, et j'espère compréhensible.

#9 kira_belle

kira_belle

    Habitué du JDG

  • Members
  • PipPip
  • 15 messages

Posté 05 mars 2012 - 08:23

Merci flop94 ! C'est très clair (et plutôt cher quand on fait de la photo juste comme ça...) !

Au moins maintenant je sais ce qu'est une sonde ! :)

#10 flop94

flop94

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 387 messages

Posté 06 mars 2012 - 05:33

Merci flop94 ! C'est très clair (et plutôt cher quand on fait de la photo juste comme ça...) !

Au moins maintenant je sais ce qu'est une sonde ! :)



De rien!
On trouve les premiers modèles de sondes (gamme express pour la spyder) à une centaine d'Euros (la spyder 3 express doit d'ailleurs être en déstockage en ce moment). Tout dépend du coût du reste de ton matériel. Si tu as un compact ou un bridge, effectivement le coût d'une sonde est assez élevé. Mais si tu as un appareil à objectifs interchangeables (compact, reflex ou télémétrique), le coût de la sonde sera vite noyé dans le reste (les nouvelles optiques, le sac qui évolue, un flash, un trépied...°. Et une sonde à 100-150€ devient vite assez peu visible dans le budget global par rapport à la sécurité qu'elle apporte.

#11 kira_belle

kira_belle

    Habitué du JDG

  • Members
  • PipPip
  • 15 messages

Posté 07 mars 2012 - 01:50

Bah, j'ai un réflexe. Mais à choisir entre une sonde ou un nouvel objectif...

A voir lorsque mes achats prioritaires seront passés (objo, objo, objo, nouvelle sacoche pour les objo...) XD

#12 flop94

flop94

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 387 messages

Posté 09 mars 2012 - 01:30

Bah, j'ai un réflexe. Mais à choisir entre une sonde ou un nouvel objectif...

A voir lorsque mes achats prioritaires seront passés (objo, objo, objo, nouvelle sacoche pour les objo...) XD


A chacun de voir, personnellement ma première optique était assez polyvalente, mon second achat a été la sonde, mais ça répond à deux points: je suis assez psychorigide et surtout mes photos sont tirées, donc je préférais être sûr. SI tu destines tes photos au Web ou à une télé, la sonde est moins importante puisque les télés sont généralement très mal églées, et les écrans des internautes aussi.

#13 james13

james13

    Nouveau sur le JDG

  • Members
  • Pip
  • 1 messages

Posté 25 février 2013 - 11:46

Bonjour, 

 

Photoshop ou Gimp source ici mais pour moi sans aucun doute Cs6 ou Lightroom.

 

Good luck :)



#14 transalpin

transalpin

    Nouveau sur le JDG

  • Members
  • Pip
  • 1 messages

Posté 06 mars 2013 - 02:36

Bonjour,
 
Je rencontre souvent des photographes qui affirment qu'ils ne font aucune retouche à leurs photos.
Ceci est partiellement vrai.
En effet la transformation de quantités de lumière, provenant d'un apn, en couleurs est déjà une interprétation.
Soit on laisse le constructeur imposer son interprétation, soit on intervient en jouant, par exemple, sur la balance des blancs.
 
Pour ma part je suis obligé de retoucher mes photos.
En montagne, au dessus de 3000 m , sur la neige, les ultra-violets sont particulièrement agressifs.
Mon père, qui était photographe de montagne, le savait. Il utilisait l'argentique et  ne partait jamais sans quelques filtres jaunes ou oranges.
 
Il n'existe pas de bon et de mauvais logiciel. Il suffit juste de trouver celui qui vous convient.
 
J'utilise Labography
 
Ce que je trouve intéressant dans ce logiciel, c'est qu'il traite plusieurs composantes en même temps.
Par exemple l'outil "Contraste-Luminosité" : 
Un déplacement horizontal de la souris  modifie le contraste.
Un déplacement vertical de la souris agit sur la luminosité.
D'un seul geste on trouve très rapidement le bon compromis.
Cela évite de faire de nombreux allez et retours sur des curseurs.
 
Un autre innovation : l'outil "Gamma sélectif". Les filtres de couleur que l'on applique n'agissent pas sur la teinte mais uniquement sur le Gamma.
Je l'utilise régulièrement car cela me permet de faire ressortir légèrement le sujet du fond de l'image (particulièrement en montagne où la neige et le ciel sont écrasants).
A ma connaissance, on ne le trouve nul part ailleurs.
 
A+ :)
 
 


#15 flop94

flop94

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 387 messages

Posté 06 mars 2013 - 03:18

@Transalpin: d'où mes réponses précédentes, ce que tu fais est plus du développement que de la retouche. Ensuite effectivement celui qui fait du Jpeg direct ne développe pas ses photos, il laisse le boitier le faire, sinon on photographie en Raw, et on développe.

 

On commence à retoucher à partir du moment où on ajoute ou enlève des choses à la photo. C'est pas une mauvaise chose (enlever un bouton disgracieux, un passant non voulu...), mais ça demande une réelle maîtrise des outils d'infographie (photoshop ou autre) sinon c'est généralement assez moche. Personnellement, je développe, mais ne retouche pas mes photos (sauf jouer au tampon pour les poussières). Par manque de temps, par flemme, mais aussi parce que si j'ai pris une photo, c'est qu'elle m'allait comme ça, et tout ce qu'il y a dessus est sensé y être, aucune raison de rajouter ou d'enlever quelque chose (mais ça correspond à ma pratique, pas à une vérité absolue)



#16 kimyyy

kimyyy

    Nouveau sur le JDG

  • Members
  • Pip
  • 1 messages

Posté 18 mars 2013 - 03:34

Perso, n'étant pas une professionnelle (et n'ayant pas forcément les moyens d'acheter Lightroom ou Photoshop) j'utilise magix designer. Ses possibilités sont peutetre moins étendues que les deux précédents, mais il a l'avantage d'etre très simple à utiliser (pas de systeme de filtre par ex). A mois de faire de la retouche vraiment très poussée (et encore, je crois qu'il existe une version pour les professionnels), c'est un très bon logiciel (et il n'est pas très cher).

http://www.magix.com...retouche-photo/



#17 aimerzt

aimerzt

    Habitué du JDG

  • Members
  • PipPip
  • 12 messages

Posté 13 mai 2013 - 09:15

Merci pour l'info,bonne journée!



#18 mrassol

mrassol

    Inconditionnel du JDG

  • Members
  • PipPipPip
  • 906 messages

Posté 13 mai 2013 - 09:59

Bonjour,
 
Je rencontre souvent des photographes qui affirment qu'ils ne font aucune retouche à leurs photos.
Ceci est partiellement vrai.
En effet la transformation de quantités de lumière, provenant d'un apn, en couleurs est déjà une interprétation.
Soit on laisse le constructeur imposer son interprétation, soit on intervient en jouant, par exemple, sur la balance des blancs.
 
Pour ma part je suis obligé de retoucher mes photos.
En montagne, au dessus de 3000 m , sur la neige, les ultra-violets sont particulièrement agressifs.
Mon père, qui était photographe de montagne, le savait. Il utilisait l'argentique et  ne partait jamais sans quelques filtres jaunes ou oranges.
 
Il n'existe pas de bon et de mauvais logiciel. Il suffit juste de trouver celui qui vous convient.
 
J'utilise Labography
 
Ce que je trouve intéressant dans ce logiciel, c'est qu'il traite plusieurs composantes en même temps.
Par exemple l'outil "Contraste-Luminosité" : 
Un déplacement horizontal de la souris  modifie le contraste.
Un déplacement vertical de la souris agit sur la luminosité.
D'un seul geste on trouve très rapidement le bon compromis.
Cela évite de faire de nombreux allez et retours sur des curseurs.
 
Un autre innovation : l'outil "Gamma sélectif". Les filtres de couleur que l'on applique n'agissent pas sur la teinte mais uniquement sur le Gamma.
Je l'utilise régulièrement car cela me permet de faire ressortir légèrement le sujet du fond de l'image (particulièrement en montagne où la neige et le ciel sont écrasants).
A ma connaissance, on ne le trouve nul part ailleurs.
 
A+ :)
 
 

 

 

merci pour ce soft, je suis en train de le télécharger, vu que je retouche tres peu mes photos, ca devrai m'aller ...



#19 joliano

joliano

    Nouveau sur le JDG

  • Members
  • Pip
  • 2 messages

Posté 17 mai 2013 - 10:08

la meilleure combination c'est picasa et photoshop. En plus avec picasa tu peux stocker tes photos en ligne et c'est gratuit ;)



#20 kubik

kubik

    Nouveau sur le JDG

  • Members
  • Pip
  • 3 messages

Posté 08 juillet 2013 - 03:28

Pour ma part j'utilise Photoshop CS5 qui me convient très bien et me donne une grande liberté d'action. Ce que j'apprécie moins, c'est la nouvelle politique d'Adobe qui ne vend plus ses logiciels, mais les loue. La version complète de Photoshop est relativement couteuse, mais si l'on n'a pas besoin des dernières versions ça devient plus abordable. En nous obligeant à payer chaque mois, ça ne nous laisse aucun choix et là, ça devient vraiment coûteux. A ce niveau-là, j'encouragerais vraiment le piratage !

 

Ceci mis à part, ceux qui prétendent ne jamais retravailler leurs photos oublient qu'à l'époque de l'argentique les laboratoires corrigeaient déjà les couleurs de toutes les photos qu'ils tiraient et que ceux qui tiraient eux-mêmes leur photo noir et blanc choisissaient un papier plus ou moins contrasté pour leurs tirages. Il est donc naturel d'intervenir sur les photos que l'on tire. Pour des retouches plus élaborées, il y a deux cas de figure : s'il s'agit d'une photo de reportage (actualité au Moyen-Orient par exemple), toute manipulation autre qu'une correction d'exposition ou balance des blancs est prohibée. S'il s'agit d'une oeuvre d'art tout est permis, un peintre par exemple, ne reportera pas sur ses tableaux des pylônes ou fils électriques disgracieux, alors pourquoi se les imposer sur un beau paysage ?

 

Dès lors, retoucher peut être gratifiant, cela permet de prolonger le côté créatif de la photographie, mais cela demande aussi du temps, des compétences techniques et bien sûr artistiques. C'est à chacun de voir en fonction des sujets et des buts recherchés.







Similar Topics Collapse

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)