Park Jung-geun est un jeu homme sud-coréen de 24 ans tout ce qu'il y a de plus normal. Comme beaucoup de monde, Park Jung-geun utilise Twitter, et il lui arrive de retweeter des messages postés par d'autres utilisateurs. Mais les choses se sont gâtées lorsqu'il a décidé de citer l'un des comptes du gouvernement nord-Coréen sur le réseau social.

[img]http://www.journaldugeek.com/files/2012/11/twitter1-650x344-600x317.jpg[/img]



En effet, la justice sud-Coréenne a estimé que Park Jung-geun mettait en danger la sécurité nationale avec ce retweet, et l'a condamné à 10 mois de prison. Park Jung-geun est-il un dangereux communiste à la solde de Kim Jong Un ? Pas du tout, selon lui. Le jeune homme indique en effet qu'il tentait simplement de faire de l'ironie en retweetant un message de propagande du gouvernement nord-coréen. Preuve en est la photo détournée d'un soldat nord-Coréen avec une bouteille d'alcool dans les bras.

Quoi qu'il en soit, il devra purger sa peine, et devra faire attention à ses prochains tweets. En effet, s'il récidive, il pourrait être condamné à la peine de 7 ans de prison. Un tweet très cher payé, en somme.

[url="http://www.journaldugeek.com/2012/11/22/coree-du-sud-10-mois-de-prison-pour-un-retweet/"]Corée du Sud : 10 mois de prison pour un retweet - lire la suite.[/url]