Test

[Test] Red Magic 3S, le jeu avant tout

Notre avis
8 / 10
Android

Par Elisa le

Asus ROG, Black Shark ou encore Razer, les smartphones gaming se font de plus en plus nombreux. La marque chinoise Nubia compte parmi ces fabricants de smartphones pour gamer avec sa gamme Red Magic et commence à se faire petit à petit une jolie place sur le marché. Le Red Magic 3S n’est autre qu’une version upgradée du Red Magic 3 sorti en mai dernier, avec des fonctionnalités et un design premium, le tout pour un prix agressif. Un test s’impose !

Encore peu connue du grand public, la marque Nubia a pourtant déjà présenté plusieurs innovations originales comme son smartphones à deux écrans ou encore sa montre connectée avec un écran flexible qui s’enroule autour du poignet. Le fabricant est également un habitué du smartphone gaming avec sa gamme de Red Magic : le dernier en date était le Red Magic 3 sorti en mai dernier.

Nubia lui a apporté quelques améliorations pour produire le Red Magic 3S, la version pro du modèle précédent. Ici pas de chichis, Nubia veut ce qu’il y a de mieux pour le gaming et équipe son tout dernier smartphone de ce qui se fait de mieux aujourd’hui. Voici la fiche technique du Red Magic 3S

NomRed Magic 3S
Taille de l'écran- Dalle Amoled de 6,65 pouces
- Format 19.5:9
Définition de l'écran- Full HD+ (2340 × 1080 pixels)
SoC- Processeur octa-core (1x2.96 GHz Kryo 485 & 3x2.42 GHz Kryo 485 & 4x1.8 GHz Kyro 485) Qualcomm Snapdragon 855+ (7 nm)
- GPU Adreno 640
Logiciel- Android 9.0
- Interface RedMagic OS 2.1
Mémoire vive- 12 Go
Mémoire interne- 256 Go
Port Micro-SD- Non
Batterie- Batterie de 5000 mAh
- Recharge rapide 18W
Appareil photo dorsal- Module photo Sony IMX586 48 Mpx, f/1,7
- Vidéo : 4320p 15 fps, 2160p 30/60 fps
Appareil photo frontal- Caméra 16 Mpx f/2.0
Dimensions171.7 x 78.5 x 9.65 mm
Poids215 grammes
Carte SIM- 2 ports nano-SIM
Capteur d'empreintes digitalesOui, à l'arrière
Connectique- Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, WiFi Direct, hotspot
- Bluetooth 5.0, A2DP, LE, aptX
- A-GPS, GLONASS, BDS, GALILEO
- Port USB Type-C 1.0, USB 2.0
Prise jackOui
Etanchéité à l'eauNon
ConnectivitéCompatible avec toutes les bandes de fréquences 4G françaises
ColorisNoir, Gris ou Dégradé rouge et bleu
Prix480 euros

Design et écran

Le moins que l’on puisse dire est que le Red Magic 3S se fait remarquer : on ne peut pas passer à côté de son design et de ses finitions ultra colorées. Au dos, on note la présence d’une barre LED RVB verticale et personnalisable qui s’allume lorsque le mode gaming est activé (nous reviendrons sur ce mode plus tard dans le test) tout comme le logo Red Magic en dessous. Sur la partie du haut, on retrouve le capteur d’empreintes, qui tombe naturellement sous le doigt, ainsi que son unique capteur photo.

A l’avant, c’est une dalle AMOLED Full HD+ (2340 x 1080) de 6,65 pouces et de 19.5:9 de ratio qui assure les sessions de jeu. Cet écran bénéficie également d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Les deux hauts-parleurs à l’avant sont idéalement placés car ils occupent une large partie de la bordure, ce qui permet de ne pas les obstruer lorsque l’on tient le téléphone à l’horizontal pour jouer. On note également la présence d’un module photo à l’avant.

Ses bordures arrondies et sa forme légèrement bombée permettent un bon maintien et une prise en main plutôt agréable. Sur la tranche de droite, le Red Magic 3S bénéficie de deux touches tactiles personnalisables conçues pour faciliter l’expérience de jeu. La grande particularité de ce Red Magic 3S est qu’il est équipé de son propre ventilateur sur le côté ! Un détail vraiment surprenant au premier abord, surtout parce qu’il est bruyant lorsqu’il s’active.

Sur la tranche de gauche, le Red Magic 3S est équipé d’un connecteur qui permet de lui accoler le Magic Adaptater : un adaptateur vendu séparément équipé d’un port jack 3,5mm, d’un port ethernet et USB-C. L’interrupteur sur le haut de la tranche permet de passer au mode gaming et d’activer l’interface RedMagic OS 2.0. On note également la présence d’un port Dual sim, mais pas de port micro-SD, dommage.