Sony Walkman : 30 ans déjà !

Audio

Par Anh Phan le

Allez, entre deux trolls 😉 Petite séquence nostalgie puisqu’il y a 30 ans, Sony inventait le Walkman et révolutionnait la musique. Certes, ces dernières années, c’est Apple qui a un peu tout ramassé mais quand même !

sony-walkman-tps-l2

C’était donc le 1er juillet 1979 que Sony avait annoncé le Walkman TPS-L2, qui allait révolutionner le monde de la musique nomade et marquer toute une génération (Si si, j’en fait parti d’ailleurs).

A l’origine de l’idée, Akio Morita, PDG de Sony de l’époque, fan inconditionnel de golf mais également passionné de musique, demanda à ses ingénieurs de lui concevoir un magnétophone à cassette ultra léger, muni d’un casque, qu’il pourrait emmener dans ses parties de golf.
Et c’est en à peine 6 mois que les ingénieurs de Sony réussissent la performance de créer le premier objet nomade que l’on peut emporter partout avec soi… le Walkman était né ! Conçu à la base pour séduire un public jeune puisque sa couleur bleue était directement inspirée des jeans déjà très en vogue à l’époque.

Inutile de vous dire qu’en quelques années, le Walkman est devenu l’objet le plus innovant et le plus surprenant de sa génération avec pour crédo d’écouter sa musique n’importe où, n’importe quand. Les chiffres ont rapidement explosé : dix ans après son lancement, 50 millions de Walkman étaient vendus dans le monde, pour atteindre 150 millions en 1995. En 1999, le Walkman a eu 20 ans et s’est vendu jusqu’alors à 186 millions d’exemplaires dans le monde.
En offrant une nouvelle liberté d’écoute, le Walkman est devenu l’icône de son époque… à tel point qu’en 1981, le mot Walkman fit son apparition dans le dictionnaire Petit Larousse et fut ainsi reconnu comme un véritable nom commun anglais !

Et pour finir, voici quelques chiffres et autres anecdotes :

  • Le 1er Walkman TPS-L2 fut commercialisé au prix de 33000¥ / 100£
  • Bien que le nom Walkman soit depuis bien longtemps reconnu à travers le monde, il y a eu quelques changements fondamentaux dans l’appellation du produit. À l’époque du lancement initial du Walkman à l’étranger, les revendeurs étrangers Sony s’opposèrent franchement à ce mot anglais fabriqué au Japon Walkman. Le Walkman fut initialement lancé sous le nom Soudabout sur le marché américain, Stowaway en Angleterre et Freestyle en Australie. Pourtant, le nom Walkman fut finalement accepté à l’étranger, grâce au succès qu’il rencontrait au Japon et les touristes étrangers qui venaient au Japon le ramenaient en souvenir. C’est à partir de ce moment là qu’Akio Morita décida de standardiser le nom du produit et annonça officiellement que le nom Walkman pouvait être utilisé dans le monde entier.
    En 1986, le mot Walkman fit son entrée dans le Oxford English Dictionary et devint ainsi officiellement un mot anglais.

  • Le Walkman a failli ne jamais voir le jour car les équipes marketing et employés Sony étaient sceptiques sur le produit et ne croyaient pas vraiment à son potentiel de profitabilité. Akio Morita insista pour créer et lancer le baladeur, décision qu’ils n’eurent pas à regretter.