Google désindexe les journaux belges !

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Derrière ce titre un peu racoleur, il est vrai, Google vient tout de même de supprimer plusieurs journaux belges de son index ! Cela fait en fait suite à une décision de justice rendue en mai dernier envers Copiepresse qui avait attaqué Google pour avoir repris sans autorisation et sans compensation le contenu de ses sites La Dernière Heure, Le Soir, La Libre Belgique, Sudpresse et L’Avenir, dans Google Actualités. La justice avait donc à l’époque ordonné à Google de nettoyer son service de tous les articles, photographies et représentations graphiques des membres de Copiepresse, sous peine de devoir payer une astreinte quotidienne de 25 000 euros. Ce week-end Google a fait le ménage et n’y est pas allé de main morte puisque les sites web des quotidiens ne sont plus accessibles en tapant leur nom dans le moteur de recherche (que ce soit sur Google Actualités ou Google Web). Copiepresse qui rapprochait notamment à Google de faire du business sur son dos, n’a peut être pas pensé qu’il en faisait aussi grâce au trafic généré par le moteur de recherche.

Compte-tenu de la récente décision d’appel, nous retirons les contenus de Copiepresse de notre index. Nous regrettons d’avoir à prendre une telle mesure et nous restons ouverts à travailler en collaboration avec les membres de Copiepresse à l’avenir.

Source: Source
stopwatch 2 min.
Jetpack FAIL