ARM et TSMC gravent une puce Cortex-A57, en 16 nm

Smartphone

Par Jerome Durel le

La société ARM, connue pour ses architectures de puces mobiles, a réussi avec le fondeur TSMC (Qualcomm) à graver le premier processeur Cortex-A57. Cette nouvelle puce...

La société ARM, connue pour ses architectures de puces mobiles, a réussi avec le fondeur TSMC (Qualcomm) à graver le premier processeur Cortex-A57. Cette nouvelle puce 64 bits utilise la technologie FinFET de TSMC, qui offre des portes de 16 nm pour un transistor de 20nm au final.

Il s’agit bien sûr de la puce ARM la plus rapide jamais construite, et il n’aura fallu que 6 mois pour la façonner. On note aussi qu’elle utilisera le jeu d’instruction ARMv8 contrairement à l’A15 actuelle utilisant l’ARMv7. Enfin, la puce est un “tape-out” ce qui signifie qu’elle est prête ou presque pour la production de masse.

a57
Comme l’Exynos Octa, l’architecture bigLITTLE est possible avec l’A57

Nous n’avons en revanche aucun détail sur les fréquences ou le nombre de cœurs et on ne sait pas quand les premiers appareils verront le jour. Dans son communiqué, ARM précise que la puce serait assez puissante pour des “ordinateurs haut de gamme”.

Source: Source