“Les gens n’en ont rien à faire du support physique” explique Désilets

Par Henri le

Patrice Désilets, créateur d’Assassin’s creed, a donné son point de vue sur la question du support physique des jeux. Pour lui, le futur est inévitablement dématérialisé.

Patrice Désilets

Interviewé par le site GameIndustry, l’ancien directeur du studio Ubisoft (et THQ) Montreal y est allé de son petit commentaire sur l’avenir du jeu vidéo. En rebondissant sur la polémique causée par la Xbox One, qui tentait de casser le marché de l’occasion, il a déclaré :

« Ouais, les jeux physiques, je comprends, vous étiez vraiment énervé les gars… Mais au fond, tout le monde s’en moque de ne plus avoir de disque »

« Le future, c’est le digital. Et vous ne pouvez rien y faire. »

Pour Désilets, le futur est forcément dématérialisé, car c’est « un des seuls moyens pour que les productions AAA se mettent à refaire de l’argent »

jeux-store

« Nous sommes actuellement à un tournant dans notre industrie, mais je ne pense pas que les jeux triple A vont mourir. En revanche, la manière dont ils vont être distribués va peut-être changer, mais ils ne mourront pas. »

On rappelle que Patrice Désilets est toujours en procès avec Ubisoft pour récupérer les droits de son prochain jeu : Amsterdam 1666. Et oui, dématérialisés ou physiques, il faut d’abord que les jeux sortent avant de se poser la question.