Opérateurs Mobiles : Arnaud Montebourg veut que ça reste en France

Business

Par Jerome le

Alcatel-Lucent a annoncé cette semaine un nouveau plan social visant à se séparer de plus de 10000 employés dans le monde, dont 900 en France dès 2014. La chose n’est pas vraiment du goût du gouvernement, et surtout d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, qui estime que l’impact du plan est « excessif » en France.

Toujours certains du potentiel du Made In France, en dépit du fiasco DailyMotion, le ministre a demandé aux opérateurs télécom français de faire preuve de « solidarité nationale » pour leurs infrastructures et de ne pas céder aux sirènes (Chinoises) de la concurrence par le prix qualifiée « d’extrêmement destructrice ».

Les opérateurs se seraient montrés assez conciliants puisque le ministre assure avoir reçu une réponse positive de SFR et d’Orange (ex France Télécom…). Illiad et Bouygues ne se sont en revanche pas encore prononcés.  Le ministre à la marinière a encore frappé.

arnaud-montebourg
Arnaud Montebourg (c) Bertrand Guay / AFP, sur FranceTVinfo

Source: Source