SFR : Bouygues estime que Vivendi est dans « l’obligation » d’examiner sa nouvelle offre

Smartphone

Par Jerome le

Jeudi dernier, Bouygues balayait du revers de la main les accords de négociations exclusives signés entre Vivendi et Numericable pour le rachat de SFR, en faisant une nouvelle offre avec une part en cash revue à la hausse, à 13,15 milliards d’euros. C’est un peu de moins de 2 milliards de plus que précédemment, une proposition que Vivendi ne peut pas prendre à la légère.

martin-bouygues-2
REVELLI-BEAUMONT/SIPA, vu sur challenges.fr

C’est ce qu’affirme une « source proche de Bouygues », citée par Les Échos :

En droit des sociétés, Vivendi doit prendre la meilleure décision dans son intérêt. Il a donc l’obligation de revoir notre offre, de la recomparer. 

Il s’agit donc selon Bouygues d’une obligation légale, la source poursuit : « Vivendi ne pourra pas prouver sa bonne foi devant les tribunaux s’il continue les négociations avec Numericable ». 

Par ailleurs, Bouygues estime que Numericable dispose d’une « exclusivité molle ». On se rappelle en effet que le communiqué de Vivendi annonçant que les accords de négociations exclusives, laissaient la porte entrebâillée pour les « autres options envisagées », comprendre celle du groupe de BTP. Ainsi, à l’issu des trois semaines de négociations exclusives, Bouygues pourrait revenir dans la course. Le 4 avril est à marquer dans les agendas.