Loewe annonce un accord de reprise avec Stargate Capital GmbH

Business

Par Gregori Pujol le

Loewe annonce un accord de reprise avec Stargate Capital GmbH afin d’assurer sa pérennité !

Cet accord de reprise avec le fonds d’investissement allemand Stargate Capital GmbH est une bouffée d’oxygène pour le constructeur allemand suite à l’accord de reprise conclu fin 2013 avec Panthera GmbH qui n’avait finalement pas abouti. Stargate Capital GmbH était déjà l’un des candidats au rachat de l’entreprise fin 2013.

L’accord avec le fonds d’investissement allemand Stargate Capital se concrétisera début avril et comprend la reprise de toutes les activités, de la production et de la majorité des filiales : France, Benelux, Italie et Chine.

loewe-reference

« Loewe est une entreprise quasi centenaire, avec une réputation exceptionnelle et des produits de grande qualité », déclarent Boris Levin et Mark Huesges, codirigeants de Stargate Capital GmbH. « Nous sommes impatients de travailler avec l’équipe Loewe pour développer des systèmes de divertissement à domicile innovants et intelligents. »


Stargate Capital GmbH a la particularité d’investir dans des entreprises de taille moyenne, principalement en Allemagne. Au cours des dix dernières années, Stargate Capital a restructuré plusieurs entreprises industrielles de taille moyenne qui ont renoué avec la croissance grâce au lancement de nouveaux produits innovants et à une stratégie de vente internationale réussie.

La marque Loewe a su ces dernières années renouveler et élargir son offre en restant fidèle à son positionnement premium. La marque s’adresse toujours à un public exigeant et exclusif, mais désormais également plus large et plus jeune, en quête de solutions haut de gamme, par une politique de prix plus abordable, téléviseurs à partir de 799€, solutions audio à partir de 269€, systèmes home cinéma, périphériques ou encore meubles TV.

A noter enfin que l’entreprise dispose de nouveaux atouts grâce à son partenariat technologique avec la société chinoise Hisense, qui vise notamment le développement d’un châssis de téléviseur commun pour les marchés européens, ainsi que de nouvelles gammes de produits.