[Oculus Drama] Il y a quelques mois, Mark Zuckerberg ne savait même pas qu’Oculus VR existait

Par Corentin le

Facebook a donc racheté Oculus VR hier soir pour 2 milliards de dollars. Pourtant, Mark Zuckerberg, il y a encore peu de temps, ne savait même pas que l’entreprise existait.

afp.com - Josh Edelson
afp.com – Josh Edelson

Mark a donc fait un peu de shopping hier soir. Contre 2 milliards de dollars, dont 400 millions en argent comptant (le reste étant en actions Facebook), le fondateur de Facebook s’est offert ce qu’il considère comme « ce qui était un jour un rêve de science-fiction ».

The Verge révèle que plusieurs entreprises étaient déjà intéressées par Oculus VR avant Facebook et avaient déjà fait des offres. Cela a bien évidemment eu pour effet de faire monter les enchères très rapidement.

Antonio Rodriguez, investisseur chez Matrix Partners, révèle que le fondateur de Facebook ne savait même pas qu’Oculus VR existait il y a encore quelques mois.

Mark Zuckerberg n’a été conscient de l’existence de l’entreprise que dans les derniers mois, peut-être. Il n’a été intéressé dans un rachat que dans les 7 derniers jours, seulement.

Un autre investisseur qui connait bien les détails de ce rachat, Chris Dixon compare quant à lui le rachat d’Oculus VR par Facebook au rachat d’Android par Google, soit un pari sur une technologie qui deviendra un standard dans le futur.

Le seul moyen de comprendre ce rachat, c’est de se souvenir la façon dont Google a racheté Android en 2005. De nombreuses personnes ne comprenaient pas. Facebook pense que la réalité virtuelle va devenir la prochaine grande plateforme, comme le mobile l’est devenu, et veut être sûr d’investir beaucoup dessus.

Ce qui est sûr, c’est que ce qui était encore une facétie excitante de joueur PC va devenir quelque chose de beaucoup plus ouvert avec l’entrée de Facebook sur ce marché. L’entreprise n’a aucune expérience dans le marché du jeu vidéo hardcore, la première cible d’Oculus VR.

Et si Facebook pense que la réalité virtuelle sera the next big thing, rappelons que ce n’est pas l’avis de tout le monde dans le milieu.

stopwatch 2 min.