Mozilla : le nouveau CEO provoque des remous

Sur le web

Par Olivier le

La fondation Mozilla, à qui l’on doit entre autres le navigateur Firefox, rencontre quelques soucis d’ordre politique. Trois des six membres composant son conseil d’administration ont en effet démissionné après la nomination du nouveau PDG, Brendan Eich.

Thumbnail-Full_Eich_04

Pourtant, ce dernier étant l’inventeur du langage Javascript et par ailleurs co-fondateur de Mozilla, il a toutes les capacités pour diriger la fondation. Son autorité est cependant remise en question depuis sa nomination la semaine dernière. En finançant à hauteur de 1.000$ la campagne pour la Proposition 8 en 2008, il s’est en effet attiré les foudres des employés et des développeurs gay et pro LGBT.

La Proposition 8 visait à interdire le mariage entre partenaires de même sexe en Californie. Le référendum qui, en 2008, a validé cette proposition a ensuite été jugé inconstitutionnel en 2012. Cette affaire est remontée à la surface après l’accessit de Bredan Eich à la tête de la fondation. Ce dernier n’a depuis de cesse d’apaiser les tensions, en affirmant que Mozilla est et restera un lieu de travail qui supportera quiconque, peu importe l’orientation sexuelle, la religion, la couleur de peau, l’âge, etc. Le mal est cependant fait.

Un porte-parole de la fondation a néanmoins fait savoir que ces trois départs du conseil d’administration résultaient de « raisons variées »; deux notamment l’avaient planifié depuis quelques temps, avant la nomination de Eich. La controverse reste toujours aussi vive tandis que Mozilla s’est fortement engagé dans la mobilité.