[La promesse de Chris Roberts] Ni Facebook ni aucun autre ne rachetera Star Citizen

Par Henri le

La machine de Chris Roberts continue de battre des records de financement. Les joueurs commencent sérieusement à vouloir jouer au titre, qui promet beaucoup, mais ne s’est pas encore laissé approcher.

Star_Citizen_63124

Chris Roberts peut être flatté de la confiance que ses fans lui accordent. Son entreprise vient en effet de passer la barre des 41 millions de dollars de financement pour Star Citizen. Comme il était prévu, son studio, Cloud Imperium, va se pencher sur la création d’un moteur de génération « procédurale », qui permet d’afficher de nouvelles planètes ou d’autres systèmes solaires.

Mais Roberts garde les pieds sur terres et propose déjà une option exclusive si un nouveau million est injecté dans le projet. Atteindre les 42 millions débloquerait une encyclopédie spatiale, dotée de nombreuses représentations en 3D. Intéressant, mais peut-être un peu léger pour une telle somme.

Chris Roberts le sait et a également annoncé l’arrivée d’un nouveau véhicule et d’un set de serviettes « virtuelles », qui vous permettra de nettoyer (et chouchouter) vos machines. On aurait préféré pouvoir mettre les mains sur le module de Dog Fight, promis il y a quelques semaines, mais on s’en contentera.

67e75tA

Interrogé sur le récent rachat d’Oculus VR par Facebook, il rassure ses « backers » et donne son avis sur les enjeux économiques d’un tel projet.

Pour répondre à la myriade de questions des gens qui s’inquiétaient que Cloud Imperium puisse être racheté par une grosse entreprise – Ne vous inquiétez pas ! Nous n’avons aucun plan ou intérêt à suivre ce chemin !

Il admet tout de même qu’il est plus difficile de financer du hardware qu’un jeu.

Pour produire l’Oculus Rift en masse, il faut dépenser des centaines de millions de dollars. Heureusement, nos vaisseaux sont numériques donc nous n’avons rien d’autre à payer que le développement et la maintenance des serveurs. Grâce à la générosité de nos backers, ces deux frais sont couverts. […] Le hardware est très cher : c’est une chose de perfectionner une technologie, mais avant de pouvoir vendre un seul Rift, il va falloir injecter des millions dans la chaîne de fabrication si vous voulez que ce soit « pertinent » pour le marché de masse. Microsoft a investi un milliard de dollars juste pour le lancement de la Xbox One cet automne !

PEW

Roberts, qui avait déclaré que Star Citizen serait compatible avec le dispositif de réalité virtuelle, continue donc de croire au grand potentiel d’Oculus VR.

J’espère que les moyens de Facebook vont permettre à l’Oculus Rift de jouer dans la même cour que d’autres grosses entreprises, et proposer un casque attractif et abordable, destiné au marché de masse. Tout cela sans perdre cette incroyable passion qui m’a convaincu de soutenir le projet. Je n’ai rien entendu qui fasse penser le contraire pour l’instant, donc je suis toujours pleinement engagé à soutenir le Rift.

Un soutien de poids, qui devrait faire plaisir aux équipes d’Oculus VR, malmenées en ce moment.

 

 

stopwatch 3 min.