Twitter bloque du contenu « blasphématoire » au Pakistan

Business

Par Jerome le

Cachez ce tweet que je ne saurais voir. Selon le New-York Times, les autorités pakistanaises ont demandé à Twitter de bloquer du contenu jugé « blasphématoire » et « anti-éthique ». Twitter s’est plié à la demande et a donc bloqué l’accès au fameux contenu.

censure-twitter-france-600x313

Il s’agissait notamment de représentation du prophète Mahomet, des Tweets de partisans anti-islam et des photographies d’autodafé de Corans. Comme le note le quotidien américain, l’État pakistanais a la censure facile. L’édition internationale du New-York Times diffusée dans le pays en a d’ailleurs fait les frais récemment. Un article intitulé « La tyrannie du blasphème pakistanais » avait été supprimé en début de semaine.

C’est en revanche la première fois que les autorités pakistanaises demandent à Twitter de supprimer du contenu, mais pas une première pour le site de micro-blogging, qui répond généralement positivement à ce type de demandes, comme avec la Turquie récemment.