Livraison par drone d’Amazon ? La FAA dit non

Gadget

Par Jerome le

Amazon avait fait beaucoup lors de l’annonce de Prime Air, son service de livraison par Drone. Certains y voyaient une révolution, d’autres une pollution et beaucoup de dangers. Le e-commerçant avait à l’époque émis quelques réserves précisant que cela n’arriverait pas avant de nombreuses années et que la chose était de toute façon soumise à l’autorisation de la FAA, l’agence de sécurité aérienne américaine. Jeff Bezos a eu raison d’émettre quelques réserves, puisque la FAA a interdit l’usage des drones à cette fin.

amazon-p1

Dans un document, publié lundi, la FAA détaille sa politique vis-à-vis des drones. Entre autres dispositions, on peut lire qu’elle prohibe l’utilisation de drones à des fins commerciales. Notamment pour « livrer des colis, moyennant un coût », ou si la livraison est « gratuite, mais liée à un achat. » Deux petites phrases qui visent directement Amazon.

Toutefois, la FAA n’interdit évidemment pas l’usage de drone et autres gadgets télécommandés à des fins récréatives. Heureusement. Prime Air n’est pour le moment qu’un doux rêve. Ces règles seront en revanche réexaminées par l’autorité à la fin de l’année de 2015. Peut-être pour plus tard.