La première moto imprimée en 3D coûtera 50 000 euros

automobile

Par Malo le

apworks_3dbike_aluminium-32

APWorks, une filiale d’Airbus Group, a conçu la toute première moto imprimée à l’aide d’une imprimante 3D. Le modèle nommé Light Rider est entièrement électrique et ne pèse que 35 kilogrammes ! Les ingénieurs ont créé une structure de la forme d’une toile en “Scalmalloy” : un matériaux proche de l’aluminium qui aurait “presque la résistance du titanium”.

Si la moto ne pourra pas aller à plus de 80 km/h, elle atteindra les 45 km/h en moins de 3 secondes. Avec une autonomie de 60 km, vous n’êtes pas prêts de faire une virée sur autoroutes avec vos potes motards. Mais, avec ce look unique, il y a de quoi crâner en ville.

APWorks a mis cinquante modèles en précommande, au prix de 50 000 euros. Si les demandes ne sont pas déjà trop nombreuses (ce dont on ne sait rien), ça se passe ici. Les acheteurs doivent tout de même débourser 2000 euros rien que pour réserver le Light Rider.

Bien que la commercialisation éphémère du Light Rider s’apparente plus à un coup de communication de la part d’APWorks qu’aux balbutiements d’une production mondiale, on est en droit de l’espérer. Mais pour ça, il faudrait que l’entreprise réduise le coût de son véhicule deux roues.

Le Light Rider nous montre encore une fois les incroyables choses que l’on peut réaliser grâce à l’impression 3D et au travail sur les matériaux.

Source: Source