X-57 Maxwell : La NASA travaille sur un ambitieux avion électrique

Sur le web

Par Henri le

On évoque actuellement beaucoup les avancées de la voiture électrique, mais les avions sont aussi concernés par cette technologie.

3567CC8E00000578-0-image-m-5_1466183098731

Le passage à l’électrique est probablement la plus grande révolution automobile à venir. Il s’inscrit dans une logique de réduction de consommation de carburant, mais aussi de pollution. Et le domaine aérien finira lui aussi par se trouver en ligne de mire. La NASA semble une nouvelle fois prendre les devants.

L’agence vient en effet de dévoiler un concept d’avion hybride embarquant avec lui pas moins de 14 moteurs électriques situés dans les ailes. Bien qu’il soit toujours au stade expérimental, il vient d’être immatriculé par l’armée américaine. Il devient ainsi le X-57 « Maxwell » (en référence au physicien écossais) presque 60 après le projet X-1, qui fut le premier avion à passer le mur du son.

3567CCAB00000578-3647184-Nasa_s_Scalable_Convergent_Electric_Propulsion_Operations_Resear-m-17_1466183909355

La totalité des moteurs ne sera utilisée que lors des phases de décollage et d’atterissage. Lors du vol, seuls deux d’entre eux (les plus importants) seront nécessaires pour garder une vitesse de croisière de 280 km/heure. La NASA affirme que ce genre de modèle pourrait permettre de réduire la consommation d’énergie des petits avions privés par cinq. Une avancée qui va pouvoir faire de belles économies au niveau de la maintenance de ces derniers.

En plus de ne pas produire d’émission polluante, le X-57 est également beaucoup plus silencieux. La NASA prépare déjà d’autres modèles pour son programme New Aviation Horizons, qui s’étendra sur dix ans.

L’utilisation par le grand public n’est certes pas pour demain, mais c’est très encourageant.