Le PSG fonde son équipe e-sport en partenariat avec Webedia

Business

Par Pierre le

L’e-sport intéresse les clubs de football. Shalke 04, Manchester City ou le FC Valence ont déjà franchi le pas. C’est maintenant au tour du Paris Saint-Germain de lancer son équipe e-sport. Une équipe créée en partenariat avec Webedia.

77205

Premier club français d’e-sport

En créant PSG e-Sport, le club de la capitale devient la première franchise française à franchir le pas. Un pas qui pourrait lui rapporter gros, puisque le club indique que l’e-sport, qui compte déjà 256 millions d’adeptes, progresse de 10 % tous les ans. Le but est ici de contribuer à l’aura du club et de faire venir de nouveaux fans.

Ici, pas question de voir des joueurs du PSG rager sur League of Legends ou Dota 2. La principale discipline du club restera les jeux de sport, comme le très apprécié FIFA. Il se murmure d’ailleurs que l’équipe de foot française compterait recruter deux des meilleurs joueurs de FIFA du moment : August « Agge » Rosenmeier et Spencer « Gorilla » Ealing, qui ont respectivement 20 et 19 ans. Des joueurs que l’on devrait voir avec les couleurs du maillot parisien lors de la finale lors de la coupe du monde ESWC qui se tiendra à la Paris Games Week à la fin du mois d’octobre.

Webedia en partenaire

Pour lancer cette équipe, le PSG a signé un partenariat avec Webedia, déjà propriétaire de l’équipe Millenium. Une opportinuté pour le club, comme l’explique Fabien Allègre, le directeur du merchandising au sein du club :

L’arrivée du Paris Saint-Germain dans l’univers du eSport est un moment historique pour le club. Elle s’inscrit dans le projet porté depuis cinq ans par notre Président Nasser Al-Khelaïfi de développer une marque internationale de premier plan. Nous entrons dans ce secteur avec beaucoup d’ambition et sommes impatients d’inscrire nos équipes Rouge & Bleu dans l’histoire de ces nouvelles disciplines. Webedia nous est apparu comme le meilleur partenaire pour réussir ce lancement historique.

clfl2y_xeaibdlr

Une question d’image

Créer une équipe d’e-sport n’est pas ce qui va rapporter le plus au club, qui n’en a pas vraiment besoin financièrement. Il s’agit ici essentiellement d’une question d’image. Une image que le club cherche à exporter partout dans le monde, même auprès des non-adeptes du ballon rond. Reste une question reste en suspend : les Ultras seront-ils autorisés lors des tournois d’e-sport ?

Source: Source