Malgré les déboires du Galaxy Note 7, Samsung est toujours le premier vendeur de smartphones au monde

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Le cabinet d’étude IDC vient de publier ses estimations de chiffres de vente du marché des smartphones dans le monde. Des estimations accompagnées d’un top 5 mondial qui permet de constater que Samsung et Apple doivent faire face à la concurrence de plus en plus pressante de fabricants chinois.

Le Galaxy S7.
Le Galaxy S7.

Pour IDC, le marché du smartphone n’est pas en grande forme, mais il ne se porte trop mal pour autant. Selon ses estimations qui portent sur le troisième trimestre de cette année, les ventes de smartphone ont augmenté de 1 % par rapport à l’année dernière, pour un total de 362,9 millions de smartphones.

idc-part-de-marche-smartphone-q3-2016

Samsung et Apple toujours en tête…

Et c’est encore Samsung qui est le plus gros vendeur de smartphones au monde. Selon IDC, l’absence de Galaxy Note 7 ne lui a pas fait perdre sa première place. Samsung occupe ainsi 20 % du marché du smartphone durant le troisième trimestre de 2016, loin de son concurrent de toujours, Apple et ses 12,5 % de part de marché. Mais si ces deux-là occupent toujours la tête du classement, ils souffrent terriblement de la concurrence. En un an, ils ont vu leurs ventes fondre de 13,5 % pour Samsung et 5,3 % pour Apple.

IDC précise toutefois que les ventes et les livraisons de Galaxy Note 7 ont été exclues de ces prévisions. Samsung n’a donc pas tant souffert que cela des déboires de sa phablette lors du dernier trimestre. Cela devrait toutefois se ressentir lorsqu’il faudra faire le bilan en fin d’année. Du côté d’Apple, si les chiffres de ventes n’explosent pas, ce n’est pas tant que l’iPhone 7 se vend mal (au contraire), mais plutôt que les stocks initiaux d’Apple étaient plutôt faibles. IDC prévoit que cette explosion arrivera lors du quatrième trimestre, boostée par l’arrêt du Galaxy Note 7.

… Mais talonnés par une concurrence chinoise qui explose

Si Samsung et Apple voient leurs ventes chuter, c’est à cause de sociétés chinoises. Il s’agit en l’occurrence de Huawei (associé à sa marque Honor), d’Oppo et de Vivo. Des sociétés qui bénéficient d’une croissance tout simplement exceptionnelle. Oppo et Vivo ont par exemple vu leurs ventes littéralement doubler par rapport à l’année précédente. Et ce, explique, IDC, grâce à d’excellentes ventes en Chine et plus particulièrement dans les villes de moyenne importance de l’Empire du Milieu. Huawei, quant à lui, s’il ne bénéficie pas d’une croissance aussi insolente, est parvenu à s’imposer en occident avec des produits comme le Huawei P9 ou le Honor 8.

test-honor-8-jdg-02