Ce qu’on a pensé de l’exposition Disney – “Le mouvement par nature” au Musée Art Ludique

Cinéma

Par Elodie le

Walt Disney Pictures pose ses crayons au Musée des Arts Ludiques pour une exposition fleuve dévoilant les prémices et la grande aventure de l’animation telle que nous la connaissons aujourd’hui. Un saut dans le temps à travers les plus célèbres dessins animés des studios Disney.

exposition-disney-mouvement-art-ludique

Si les films animés se conçoivent aujourd’hui majoritairement sur ordinateur, exception faite avec le stop motion, le processus se révélait autrement plus fastidieux à l’époque.

Conçue en collaboration avec la Walt Disney Animation Research Library, l’exposition « L’art des studios d’animation Walt Disney, le mouvement par nature », visible du 14 octobre au 5 mars 2017, au Musée Art Ludique de Paris, retrace l’épopée du dessin d’animation dont Walt Disney fut le précurseur. Celui qui fonda la Walt Disney Company en 1923 l’assurait : « Je sens que nous ne pouvons assurément pas faire de choses merveilleuses, basées sur le réel, à moins de connaitre d’abord le réel ». Une déclaration qu’il se fera un principe de mettre en pratique au sein de ses studios : ces animateurs recevront ainsi des cours de dessins sur modèle nature, notamment pour Bambi et le Roi Lion, afin de rendre leurs croquis et donc leurs personnages toujours plus réalistes.

Walt Disney dessinant Bambi - 1942
Walt Disney dessinant Bambi – 1942

L’épopée du dessin d’animation made in Disney

De l’émergence de l’art de l’animation dans les années 20, avec l’apparition de Mickey, Donald et Pluto et le premier long métrage Blanche Neige et les 7 nains (1937), à son tournant moderne dès les années 50 avec des films tels que Alice aux pays des merveilles (1951), La Belle au bois dormant (1959) ou Les 101 dalmatiens (1961), cet art n’a cessé de se renouveler. Dans les années 1980, le passage de relai entre l’ancienne et la nouvelle génération d’animateurs et d’artistes, eux-mêmes influencés par les animés Disney, se matérialisa dans une nouvelle approche artistique visible dans des titres tels que Le Roi Lion, La Petite Sirène, La Belle et la Bête ou encore Mulan. Aujourd’hui, la mythologie contemporaine de Disney se crée grâce à des outils hautement perfectionnés.

L’audio guide sur les oreilles, vous pouvez (re)découvrir plus de 20 titres des studios Disney, pléthore de détails, rappels et autres informations sur les dessins, maquettes et croquis présentés et ceux à qui ont les doit. Cette exposition offre une réelle plongée – de deux heures environ, en prenant le temps de flâner et contempler – au cœur du système de création des studios Disney. C’est un plaisir de se rappeler les premières émotions ressenties en regardant tel ou tel dessin animé, de découvrir comment les cheveux d’Ariel ou de Pocahontas ondulent de cette manière, ou pourquoi la direction artistique de La Belle au bois dormant est si particulière.

Une première mondiale

Devant le travail titanesque abattu par ces artistes, vous ne pourrez qu’être émerveillé du résultat qui vous est donné à voir, d’autant que c’est la première fois que les studios présentent au public des dessins et peintures originaux issus de ses archives. Seul petit regret : Aladdin est totalement absent de l’exposition…

Walt Disney – Le mouvement par nature

Exposition – 14 octobre 2016 – 05 mars 2017

Art Ludique – Le Musée – 34 quai d’Austerlitz 75013 Paris

Billetterie disponible ici.

walt-disney-art-ludique