Après Assassin’s Creed et The Legend of Zelda, c’est la série Final Fantasy qui aura droit à son escape game

culture geek

Par Fabio le

Décidément, les univers de jeux vidéo ont la côte aussi bien au cinéma (Warcraft et Assassin’s Creed en 2016) que dans les escape game ces temps-ci.

bahamut

Avec des fortunes diverses, néanmoins. Si le film Assassin’s Creed n’a pas brillé par sa qualité, l’escape room qui est dédiée à la licence en plein Paris est elle, de notre avis, un franc succès.

Fort de l’engouement autour de cette manière de s’amuser, d’autres licences célèbres du jeu vidéo ou de la culture geek ont emboîté ce pas. On a vu ça avec le jeu de cartes Magic en 2016, ou encore, il y a quelques semaines, avec une escape room dans l’univers de The Legend of Zelda, aux Etats-Unis.

C’est donc sans être très étonné que nous apprenons la création d’une escape room immergée dans l’univers de Final Fantasy, construite par la société Scrap, qui s’occupait déjà de l’escape room The Legend of Zelda. Je crois qu’on peut dire qu’ils vont exploiter ce qu’on appelle communément un filon.

Un filon à développer

Sous-titrée Trials of Bahamut, la pièce prendra place dans l’univers de Final Fantasy XIV. Les joueurs auront 1 heure pour se prémunir de l’arrivée qu’on imagine fracassante du dragon Bahamut. Malheureusement, seuls les Américains pourront en profiter. La pièce tournera à travers 8 villes cet été, de New York à Los Angeles en passant par Houston ou Orlando. Si succès il y a, cela pourrait donner des idées à des organisateurs européens.

Si ce n’est pas déjà fait, on vous invite à lire nos récents dossiers publiés au sujet des escape game.
Comment les maîtres du jeu jouent avec vous
Du papier à la perceuse : comment conçoit-on un escape game ?
Notre guide de réussite en Escape Game : les 12 conseils d’une des meilleures équipes de Paris !