[Parlons-en] L’E3 touche à sa fin : qui a tenu la meilleure conférence ?

Evénement

Par Fabio le

Demain, nous publierons un dossier dans lequel nous avons compilé tous les jeux ou les annonces qui nous ont marqué dans cet E3. En attendant, et alors que le salon californien fermera ses portes ce soir, nous nous interrogeons au sujet des conférenciers pré-E3. Selon vous, qui a plié le game ?

Ubisoft a fait fort en dévoilant Beyond Good & Evil 2.

Il est clair qu’en dévoilant Beyond Good & Evil 2 à travers une sublime bande-annonce, mais aussi en associant Shigeru Miyamoto et Yves Guillemot sur scène pour présenter Mario + Rabbids : Kingdom Battle, Ubisoft aura laissé une belle empreinte dans cet E3 2017. S’il a sorti ses grosses cylindrées habituelles (Assassin’s Creed, Far Cry), l’éditeur a également pris bien soin de présenter des projets nouveaux avec Transference ou Skull & Bones. Un vrai avantage sur ses principaux concurrents.

Entre Microsoft et Sony, le rapport de force s’est inversé cette année. Il faut dire que le constructeur américain était dos au mur, après deux années où le Japonais a multiplié les annonces puissantes et/ou surprenantes (The Last Guardian, FFVI Remake, God of War, etc.). Après deux éditions où il a terminé en tête (de notre avis), Sony a tenu cette année une conférence peut-être un peu plus “sage”. On a regretté notamment l’absence de Death Stranding ou encore de The Last of Us, part 2. Microsoft lui, a présenté sa Xbox One X mais pas que. En dévoilant Metro : Exodus et Anthem, deux des AAA les plus impressionnants visuellement qu’on ait vu dans cet E3, le constructeur américain a réalisé une très belle prestation.


Metro : Exodus

Nintendo n’a lui pas dérogé à sa règle, avec un Nintendo Direct rikiki de 26 minutes, où il aura quand même placé un certain nombre d’annonces intéressantes – Kirby, un RPG Pokémon en développement ou Metroid Prime 4 – et montré un peu de sa killer-app, Mario : Odyssey.

Des conférenciers, c’est sans doute Electronic Arts et Bethesda qui nous ont à nous le plus déçu. Si The Evil Within 2 ou Wolfenstein II: The New Colossus chez le second, et Star Wars Battlefront II chez le premier, augurent sans doute trois de bons jeux, cela reste des suites. A Way Out quand même, chez Electronic Arts, pourrait signer la belle surprise de cette année.

À moins que, pour peu que vous adhériez à son humour très spécial, ce soit Devolver qui remporte la palme de la conférence la plus réussie de cet E3..

Dites-nous tout dans les commentaires !