Les Japonais veulent aller sur la Lune d’ici treize ans

Espace

Par Pierre le

Pour le moment, seuls des américains ont posé leur petits pieds potelés sur la Lune. Alors que cela n’a dérangé personne pendant presque 50 ans, tout le monde veut maintenant sa part du gâteau : la Russie, la Chine… et le Japon.

Fly me to the Moon

La Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA), l’agence spatiale japonaise, a en effet indiqué qu’elle souhaitait qu’un de ses hommes pose le pied sur notre satellite d’ici 2030, soit dans treize ans.

C’est la première fois que le pays a pour objectif d’envoyer un homme plus loin que l’ISS. Cependant, la JAXA ne souhaite pas monter une mission 100 % japonaise pour arriver à ses fins. En effet, le but serait ici de contribuer à une mission lunaire habitée de la NASA, l’agence spatiale américaine.

La mission doit encore être approuvée par le gouvernement mais est révélateur de la nouvelle course à la Lune lancée. Les pays se repositionnent tous pour partir, mais cette fois, ils ne sont pas seuls.

En effet, les sociétés privées comptent bien exploiter les richesses de notre satellite à des fins commerciales. Par exemple, SpaceX a pour objectif d’envoyer des touristes autour de l’astre.

Qui y retournera le premier ? Les paris sont ouverts.