Juno livre les premières photos de la grande tache rouge de Jupiter et elle est… orange ?

Espace

Par Pierre le

La Grande Tache Rouge est une tempête plus grande que notre Terre qui sévit depuis des siècles sur Jupiter. La sonde Juno de la NASA l’a survolé cette nuit et nous livre les premières images de cette tempête colossale.

Orange is the new Red

La Grande Tache Rouge est orange. Ça, nous le savions déjà, mais personne n’a jugé judicieux de changer le nom. Il est vrai que la tempête a été nommée ainsi en 1878, et à l’époque, elle tirait vraiment vers le rouge. À vrai dire Robert Hooke qui a observé la tempête plusieurs fois au XVIIe siècle (officiellement, puisqu’on considère que c’est Cassini qui l’a en réalité repérée des années plus tôt), n’a jamais jugé intéressant de lui donner de nom. En revanche, elle l’a bien aidée à comprendre la vitesse de rotation de la planète, puisque la tempête fait un repère parfait pour une étude.

Bref.

Juno a survolé cette tempête à 9000 kilomètres de distance (contre 3500 kilomètres annoncés hier). C’est la première fois qu’un engin artificiel passe aussi près de cet ouragan infernal. Un ouragan dont le diamètre équivaut à 1,3 fois celui de notre bonne vieille Terre.

En plus de nous offrir de magnifiques photographies, la sonde Juno en a profité pour étudier précisément la tache. Les données collectées vont ainsi être étudiées par la NASA et pourraient nous en apprendre plus sur l’origine de Jupiter et sur ce qui se cache en dessous de cette fumée orange.

Ce vol ne sera pas le dernier, en effet, la sonde jupitérienne va survoler 37 fois la tache rouge dans les prochaines années. Elle devrait nous offrir de nouveaux clichés de la tempête d’ici septembre prochain.