Le Windows Store est truffé d’applications de streaming pirates

Sur le web

Par Elodie le

Le magasin d’applications de Microsoft propose de nombreux services permettant de regarder séries et films illégalement. Pourtant, Redmond ne manque pas de mettre en avant son système de certification.

South Park

Depuis plusieurs années, sous la pression des ayants droit, dont les principales majors américaines du divertissement, et les efforts conjugués des autorités (américaines notamment) plusieurs sites de streaming et téléchargement pirates ont été fermés (Megaupload, The Pirate Bay, etc.).

Les géants du web sont entrés dans la danse en faisant le ménage dans leur propre maison. Depuis 2014, Google a fait de la lutte contre le piratage l’un de ses chevaux de bataille. Après avoir supprimé les applications dédiées à The Pirate Bay de son store, il a rendu l’accès au site difficile depuis son moteur de recherche. Sur le papier, l’effort est louable. Dans la pratique, la censure pure et simple semble moins aisée.

Alerte Windows Store vérolé

Torrent Freak avait pu s’en rendre compte lorsqu’à partir d’une simple recherche « sites de torrent » ou « meilleurs sites de torrent » sur Google.com (uniquement), The Pirate Bay, 1337x, IsoHunt et autres sites chantres du piratage apparaissaient dans les suggestions mises en avant. En cliquant sur l’un des liens, le moteur montre des résultats de recherche similaires au site en question.

capture d’écran

Aujourd’hui, le site US récidive, mais sur le Windows Store. Torrent Freak a ainsi remarqué un nombre important d’applications « Top free » proposant des « free movies », notamment des films récemment sortis, comme WonderWoman, Spiderman: Homecoming ou La Momie. Des applications pirates au contenu illégal qui se retrouvent dans un store censément fiable, c’est-à-dire dans lequel les applications ont subi un processus de certification.

capture d’écran – Torrent Freak

Quid du processus de certification de Microsoft ?

Qu’une application soit passée entre les mailles du filet passe encore. Là ce sont des dizaines d’applications fonctionnant « sur plusieurs plateformes » (PC, mobile, Xbox) qui se voient proposées aux utilisateurs, et certaines « avec des notes élogieuses », rapporte Torrent Freak. Certaines d’entre elles sont en outre très gourmandes en données et/ou remplies de publicités. Quand d’autres proposent une version payante vierge de toute publicité et sur lesquelles Microsoft ponctionne 30 % de commission.

Ce qui pose forcément question concernant le système de certification du Windows Store. Comme l’explique Microsoft sur son blog, le processus comporte trois étapes de certification : un test de sécurité (virus, programmes malveillants), un test de conformité technique (effectuée à l’aide du kit de certification) et un test de conformité du contenu.

Sur ce dernier point, Microsoft ne précise pas s’il s’agit de vérifie qu’il s’agit bien d’une application de streaming, comme sa description l’indique, ou si le contenu en lui-même est vérifié, à savoir s’il est légal ou illégal. Ce qui pourrait expliquer le nombre de contenus prohibés découvert sur le store.

Une réponse à “Le Windows Store est truffé d’applications de streaming pirates”

  1. J aime l hypocrisie de l auteur de l article qui de sa vie n a jamais Down un fichier ” illégal ” la mère Theresa du net …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *