On a trouvé une utilité à l’Apple Watch : elle permet de tricher au baseball

Gadget

Par Jules le

En se servant des montres connectées d’Apple pour communiquer plus rapidement sur les tactiques de l’adversaire lors d’un match de baseball, les Red Sox de Boston ont réussi une chose : prouver que les Apple Watch n’étaient pas inutiles. Et faire l’objet d’une plainte de la part de Yankees de New York aussi.

N’allez surtout pas croire que l’on s’acharne en particulier contre la montre connectée d’Apple, mais soyons honnête, le marché des smartwatchs n’est pas le plus palpitant qui soit. À tel point qu’en décembre 2016, Motorola annonçait qu’il ne produirait pas de nouveaux modèles de smartwatches, tandis que Eric Xu, directeur général de Huawei, confiait qu’il ne voyait pas l’intérêt des montres connectées. La morosité du marché n’a pas empêché Samsung de profiter de l’IFA 2017 pour présenter la Gear Sport, une nouvelle montre de la gamme Gear S3.

Quoi qu’il en soit, les montres déjà présentes sur le marché, à l’instar de l’Apple Watch, ne sont pas pour autant promises à un avenir poussérieux sur le coin d’une étagère. Elles pourraient même jouir d’une belle carrière dans le monde du baseball… Si seulement leur utilisation n’était pas illégale.

Dis, Siri, comment tricher au baseball ?

Le New York Times rapporte qu’à l’issue d’un match de baseball entre les Red Sox de Boston et les Yankees de New York, ces derniers ont déposé une plainte contre les premiers. La raison ? Les Red Sox sont accusés d’avoir triché en utilisant des Apple Watch pour communiquer plus rapidement sur les signes de mains des adversaires, qui servent à indiquer la hauteur ou la force d’un lancé.

Si la MLB (Major League of Baseball) autorise les équipes à analyser les signes de mains des adversaires et à les communiquer à leurs joueurs, elle interdit en revanche l’usage d’un équipement tiers pour y parvenir. De leur côté, les Red Sox n’ont pas nié avoir eu recours aux Apple Watcth. Ils ont par ailleurs eux aussi déposé une plainte contre les Yankees, les accusant de se servir de leur propre réseau télévisé pour analyser les signes des joueurs.

Pour l’instant la commission d’enquête de la MLB n’a pris aucune décision concernant le sort des Red Sox. Et pour ceux qui se demandent, non, les Apple Watch n’ont pas permis à l’équipe de Boston de remporter la rencontre puisqu’elle s’est inclinée 9 à 2 contre les Yankees.