Pour prouver sa résistance, Casio envoie une de ses montres G-SHOCK dans la stratosphère

Gadget

Par Auré le

Avec sa G-SHOCK, Casio aime communiquer sur sa résistance. Après avoir été percutée par un camion, frappée par une batte de baseball puis jetée d’un building, le modèle du constructeur japonais conçu pour résister aux chocs mécaniques, aux vibrations et aux immersions en eau profonde a effectué un aller-retour dans la stratosphère, à plus de 44 kilomètres d’altitude.

Un nouveau défi pour prouver sa résistance

Seule et sans protection, une G-Shock GPW-2000 Gravitymaster fixée à un ballon météo, s’est envolée dans la stratosphère, à plus de 44 km du sol et à une température de –58 C°, dépassant ainsi de 25 kilomètres la limite Armstrong. Elle est ensuite redescendue en chute libre jusqu’au sol. Une fois sur terre, la Gravitymaster était intacte et continuait de donner l’heure grâce à sa triple synchronisation via GPS, ondes radio et smartphone.