[On joue à des jeux de société, épisode 11] Photosynthesis : Un jeu qui fait de l’ombre aux autres

culture geek

Par Feel le

Il était une fois une forêt, peuplée de quatre types d’arbres. Tous y vivaient en harmonie, si ce n’est que chacun tentait de dominer les autres en semant stratégiquement des glands qui, une fois arrivés à maturation, donnaient des arbres qui venaient masquer la lumière d’autres arbres. En fait, c’est vraiment des fumiers, les arbres.

Fiche d’identité

Nom : Photosynthesis
Auteur : Hjalmar Hach
Illustrateur : Sabrina Miramon
Éditeur : Blue Orange
Genre de jeu : Placement, gestion de ressources, stratégie
Nb de joueurs / âge / temps de jeu : 2 à 4 / 10+ / 60 min
Date de sortie : Octobre 2017
Prix conseillé : 35 euros

Photosynthesis est un jeu magnifique visuellement, dans lequel votre but est de faire proliférer votre type d’arbre au sein d’une forêt, jusqu’à la mort de chacun de vos grands arbres, pour marquer des points. Tout l’intérêt du jeu vient de deux éléments : Le premier est la règle simple du placement par rapport au soleil. Si vous vous trouvez dans l’ombre d’un arbre de même taille ou plus grand que vous, vous ne marquez pas de points sur ce tour et vous ne pouvez pas non plus pousser. Et comme le soleil tourne (enfin, scientifiquement parlant, c’est plus la terre qui tourne autour, mais vous avez compris l’idée), toutes les situations peuvent changer durant la partie. Le second élément est que vous devez acheter vos ressources intelligemment à chaque tour, sous peine d’en perdre certaines définitivement, rendant votre progression plus compliquée.

Le soleil vient de se lever, encore une belle journée…

À chaque début de tour, les joueurs comptent le nombre de points de soleil qu’ils empochent, en suivant la règle de l’ombre portée. Il est donc très important de chercher des emplacements stratégiques et d’éviter de se couper soi-même de la lumière, les points de soleil étant très importants pour espérer l’emporter. Autant il est à peu près gérable de se développer tranquillement à deux, autant à trois ou quatre joueurs, vous allez vite maudire vos ami(e)s. Une fois vos points de soleil sur votre plaquette, vous allez pouvoir les dépenser pour acheter des graines, les planter, faire pousser vos arbres ou leur donner une fin heureuse, ceci étant la seule façon de marquer beaucoup de points. Mais attention, une fois que le soleil a fait trois tours de plateau (soit 18 tours de jeu), la partie est terminée.

La fin justifie les moyens

Le système de scoring, qui met l’accent sur la mort des arbres plutôt que sur le sommet de leur vie, peut perturber un peu. En effet, vous ne marquez pas de points en fin de partie selon la quantité d’arbres que vous avez fait pousser, mais uniquement selon ceux que vous avez fait mourir et retiré du jeu. S’il est une évidence que dans une forêt (comme ailleurs), la mort fait partie du cercle de la vie, on peut trouver dommage qu’un tel jeu, avec son ambiance poétique, centre sa fin de partie sur la mort. D’autant que la formulation dans la notice n’aide pas à conserver une certaine innocence. Ceci dit c’est un choix de l’auteur, et cela reste cohérent, si l’on voit Photosynthesis pour ce qu’il est au départ, à savoir un jeu de gestion de ressources, et non pas pour une simulation de reforestation (ce qui, pour un jeu fait en carton, serait assez… burlesque).

On aime

– Le matériel, magnifique
– L’ambiance qui s’en dégage
– Très facile à comprendre et à expliquer

On n’aime pas

– Le système de scoring.

En conclusion

Si le concept de la gestion stratégique de ressources n’est pas nouveau, Photosynthesis y apporte un thème original et frais, presque poétique, qui fonctionne parfaitement. Ajoutez à cela du matériel magnifique en faisant un des plus beaux jeux à l’heure actuelle et vous obtenez une très jolie surprise, et le cadeau idéal pour tout amoureux-se de la nature et des jeux de société.

Nos autres critiques de jeux

–>> Sbires
–>> Smash Up
–>> Diamant
–>> The 7th Continent
–>> Les Aventuriers du rail – Europe
–>> Doggie Bag
–>> We are the word
–>> Complots
–>> Kitty Paw
–>> Décrocher la lune