Nouvelle bande-annonce pour le Bright de David Ayer, dont l’humour ne semble pas être le fort

Cinéma

Par Fabio le

Après avoir réalisé le mauvais Suicide Squad, c’est sur Bright que travaille David Ayer, un long-métrage important puisqu’il sera, à sa sortie, le film original Netflix le plus couteux de la plateforme de SVoD américaine.

S’il n’est pas question de porter un jugement sur une ou deux bandes-annonces, il est en revanche à peu près certain que l’humour de Bright n’est pas le plus fin qu’on ait connu. Reste à voir, car c’est quelque chose qui ressort immédiatement des différents trailers, comment est traité le thème de l’intégration de l’autre (en l’occurence, cet orc qui rentre dans la police), thème qui semble assez central dans le scénario de Max Landis (Chronicle, American Ultra).

Des orcs et des elfes

Si vous avez manqué un épisode, sachez que Bright se déroulera dans un univers parallèle baigné dans la fantasy et où la magie fait partie du quotidien. Deux policiers de L.A., un humain (incarné par Will Smith) et un orc (joué par Joel Edgerton), partent en quête d’une puissante baguette magique. Noomi Rapace et Lucy Fry compléteront un casting ambitieux.

Prévu pour le 22 décembre prochain, Bright clôturera une année de contenus originaux Netflix en progression sur le cinéma, notamment remarquée par les deux longs-métrages sélectionnés pour le dernier Festival de Cannes, le très sympathique Okja de Bong Joon-ho (notre critique) et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach.

Source: Source