On a tenté l’expérience Geekopolis “Mutations”, mélange entre Escape Game et Réalité Virtuelle

Général

Par Mathieu le

Du 28 octobre au 5 novembre dernier, il fallait se rendre à Saint-Denis, en région parisienne, pour vivre l’aventure “Mutations” . Cette épreuve totalement inédite en France présentait un mélange assez intrigant de diverses expériences ludiques : dans un décor immersif avec de véritables acteurs, de la réalité virtuelle, de l’Escape Game et un véritable parcours du combattant à compléter.

Il va falloir survivre !

C’est au cœur d’un ancien quartier d’affaires désaffecté, avec des bâtiments qui font penser à la série The Walking Dead, que nous avions rendez-vous. Dès notre arrivée, on nous briefe sur notre mission : réussir à collecter des données en rapport avec un virus qui se propage dans le monde et qui transforme les êtres humains en mutants zombies. Jusque là, rien de bien original. Équipés d’une arme non létale et d’une tablette, nous devions donc nous infiltrer dans le complexe et réussir à récupérer toutes les informations qui pourraient finir par sauver l’humanité.

Ce qui est le plus surprenant, c’est la qualité des décors, d’un réalisme saisissant, qui nous transporte rapidement dans le monde apocalyptique qu’on nous a dépeint. Au bout de quelques minutes, et après avoir essuyé nos premières vagues de cris, on se retrouve face à un inconnu. Devons-nous le suivre, l’écouter, l’aider ? Est-ce un piège ou peut-il nous apporter des éléments importants pour la suite de notre aventure ? C’est bien là que réside la force principale de “Mutations” : réussir à nous impliquer à un point tel qu’on finirait par penser qu’on va réellement sauver la planète.

©DestiSarah

VR pas encore au top

Tout au long du parcours qui nous est proposé, on alterne entre infiltration, confrontations avec des mutants, énigmes et phases de réflexions. Cette expérience Geekopolis se démarque surtout par son concept annoncé : réussir à mélanger une ambiance zombiesque à un escape game et de la VR.

En ce qui concerne l’ambiance, vous aurez compris qu’elle était bien présente. Pour l’escape game, sachez que nous avons dû résoudre une seule grande énigme, enfermés dans une petite pièce, et que cette dernière s’imbrique parfaitement à tout ce qui nous est dépeint auparavant. Elle n’est ni trop compliquée, ni trop facile et elle fait appel à votre bon sens, tout comme vos réflexes.

Richard sebastien photographie

Enfin, la partie réalité virtuelle est quant à elle plus décevante. Si on s’attendait à pouvoir traverser des endroits infestés de zombies, il s’agissait en réalité de tuer un maximum d’infectés arme au poing et backpack MSI dans le dos. L’immersion n’est donc pas vraiment là et on a plus l’impression d’être face à une version Alpha d’un jeu vidéo VR. Mais cela reste bien adapté à l’expérience générale et on nous a par ailleurs promis “des évolutions futures quant à la partie en réalité virtuelle” .

Ce qu’on retiendra finalement surtout de l’aventure “Mutations” c’est son ambiance, génialement glaçante, et la pertinence de son propos. Geekopolis ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et devrait débarquer très prochainement dans plusieurs grandes villes de France, et notamment Lyon ou Marseille. Préparez-vous donc à combattre de vagues de zombies à en perdre la raison.

©DestiSarah

Infos pratiques
1400m² pour jouer en équipe jusqu’à 6 personnes
Prix : 60 euros par session
Durée : 1H30 environ
À partir de 16 ans (sous réserve d’autorisation parentale)
Site officiel