Waymo (ex Google Car) s’apprête à lancer sa première flotte de voitures autonomes liée à un service de taxi

Automobile

Par Gaël Weiss le

Waymo, la branche de Google dédiée à la voiture autonome, vient d’annoncer dans une note de blog qu’elle s’apprêtait à lancer sa première flotte de véhicules entièrement autonomes sur les routes de la ville de Phoenix, en Arizona. L’objectif assumé est de lancer « dans les prochains mois », un service de transport public ouvert au plus grand nombre, autrement dit, un service de taxi.

On a tellement parlé de la voiture autonome ces derniers mois que l’annonce de Waymo peut paraître anodine. Ce n’est pas le cas, puisque l’annonce du déploiement d’une flotte de voitures entièrement autonomes (sans aucun chauffeur ou humain derrière le volant, donc) et d’un service de taxi est un énorme pas en avant. Cela signifie que pour la première fois dans le monde, la voiture autonome va être exploitée de façon industrielle.

Le déploiement d’une telle flotte de véhicules n’est pas prévu avant plusieurs mois. Pour l’instant Waymo se contente de faire des tests dans la ville et la banlieue de Phoenix (soit une superficie équivalente à Londres et sa banlieue) avec des véhicules roulant sans aucun humain derrière le volant.

Une flotte de véhicules autonomes pour un large public

Mais d’ici quelques mois, Waymo va mettre à disposition des habitants de Phoenix une application leur permettant de commander un véhicule de sa flotte de véhicules. Elle permettra « d’utiliser les véhicules pour se rendre au travail, pour récupérer les enfants, ou pour revenir de soirée ». On ne sait pas encore comment se présentera l’application ni la somme demandée pour emprunter ces véhicules autonomes.

L’idée de Waymo est de rendre cette flotte de véhicules disponible auprès du grand public « plutôt que de la mettre entre les mains de quelques particuliers ».On imagine que l’opération lui permettra de mettre la main sur de précieuses données permettant d’exploiter commercialement du mieux possible cette juteuse flotte de véhicules qui ne rechigne jamais à la tâche.

L’intérieur de la voiture autonome de Waymo.

Phoenix, territoire idéale de la voiture autonome

Si Waymo a choisi la région de Phoenix pour effectuer ces premiers tests, c’est parce que, d’une part, la région bénéficie de conditions climatiques favorables toute l’année (Phoenix est situé en plein cœur du désert, la région est particulièrement ensoleillée), de routes très larges. Surtout, la législation sur les voitures autonomes est particulièrement souple en Arizona.

Source: Source