Neil Young publie gratuitement l’intégralité de son œuvre en haute qualité

Sur le web

Par Elodie le

C’est Noël avant l’heure pour tous les mélomanes : les archives complètes de l’œuvre du chanteur sont disponibles en ligne, gratuitement jusqu’au 30 juin 2018. Neil Young soigne son présent puisque tous les titres sont en haute qualité.

Flickr

Près d’un demi-siècle d’histoire de la musique se voit rassemblé sur le site Neil Young Archive. Un nom évocateur qui ne laisse pas de doute sur son contenu : rien de moins que l’intégralité de son œuvre musicale débutée en 1963 avec le titre The Sultan, jusqu’à cette année 2017.

Le rockeur de 72 ans ne se contente pas de livrer des pistes de streaming, mais agrémente ses titres de paroles, notes, vidéos, photos (coupures de presse, session d’enregistrement, etc.), d’anecdotes sur ses anciennes tournées et de références bibliographiques et cinématographiques.

39 albums et des centaines de titres

Une mine d’or qui n’a pas fini de livrer ses trésors puisqu’au beau milieu des albums Life, Freedom ou Harvest Moon, Sleeps with Angels et Living with War, se nichent également une dizaine d’albums inédits, dont son nouvel album studio, le 39e, The Visitor.

« Pourquoi ne pas permettre au monde d’entendre exactement ce qu’un artiste a créé ? »

Lancé en même temps que la plateforme Neil Young Archives, cet album et tous ceux mis en ligne seront accessibles gratuitement et en haute qualité jusqu’au 30 juin.

« Aujourd’hui, la musique souffre d’une mauvaise qualité audio tout le long de la chaîne de distribution (musicale). Cela a commencé avec les grandes entreprises technologiques comme Apple », explique le chanteur. Apple Music contrôle la qualité audio qui est servie aux masses et choisie de ne pas rendre l’audio de haute qualité disponible. »

La qualité sonore avant tout

Obsédé par la qualité du son, Neil Young a collaboré avec la société singapourienne OraStream pour offrir une qualité supérieure d’écoute, avec des fichiers 20 fois plus lourds qu’avec le standard MP3. en 2014, pas découragé par le flop de son baladeur numérique Pono, il se lançait dans l’aventure du streaming musicale avec la même compagnie, un service de streaming haute qualité.

Passé le 30 juin, ces archives seront disponibles pour une « très modique somme ». D’ici là, vous pourrez parcourir cette vaste collection, accompagnée des commentaires du chanteur.

Neil Young Archives (inscription obligatoire)