Synaptics annonce avoir lancé la production de masse de capteurs d’empreintes sous l’écran

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Synaptics est l’un des principaux fournisseurs de capteurs d’empreintes digitales pour les constructeurs de smartphones dans le monde. La société américaine vient justement d’annoncer que sa technologie de capteur d’empreintes digitales placé sous l’écran était désormais prête. Non seulement sa production de masse a commencé, mais en plus, précise Synaptics avec une pointe de mystère, elle sera intégrée à l’un des smartphones d’un des cinq plus gros vendeurs de téléphones au monde.

Voilà un bien étrange communiqué de presse que vient d’envoyer Synaptics à la presse mondiale. On peut y lire : « Synaptics annonce aujourd’hui le lancement de la production de masse de son nouveau Clear ID avec l’un des cinq plus gros constructeurs de smartphone au monde ». Clear ID, c’est le nom donné à son capteur d’empreintes qui fonctionne sous l’écran du smartphone.

Dans son communiqué de presse, la société américaine précise ainsi que Clear ID est un capteur d’empreintes capable de fonctionner sous la couche de verre qui recouvre l’écran du smartphone, même quand l’utilisateur à les doigts humides, secs ou froids. Placé sous le verre, ce capteur d’empreintes peut également être étanche à l’eau. Enfin, il dispose de la même sécurité que les capteurs d’empreintes traditionnels. Comprenez : la technologie est désormais mûre et serait aussi précise et réactive que les capteurs d’empreintes classiques. Il était temps.

Mais quel sera le premier constructeur à intégrer de tels capteurs ?

Le plus curieux dans ce communiqué de presse reste néanmoins la mention de lancement avec l’un des plus gros vendeurs de smartphones au monde. Le top 5 actuel est occupé par Samsung, Apple, Huawei, Oppo et Vivo. Et au petit jeu des devinettes, il est relativement facile de savoir qui sera ce fameux partenaire encore anonyme.

Apple, avec Face ID, est écarté d’office. Ne reste plus qu’un constructeur coréen et trois Chinois. Dans son communiqué de presse, Synaptics parle toutefois à plusieurs reprises d’intégration de son capteur au sein de grands écrans « Infinity Display » et de dalle OLED. Or, seul Samsung utilise le terme Infinity Display pour parler des écrans AMOLED qui équipent ses smartphones. Synaptics pourrait donc très bien avoir annoncé à demi-mot l’arrivée de capteurs sous l’écran pour le Galaxy S9 (peu probable) ou le Galaxy Note 9 (plus probable).

Mais qui sait ? Huawei, comme Oppo, utilisent également des écrans AMOLED de Samsung dans leurs derniers smartphones. C’est le cas, par exemple du Huawei Mate 10 Pro. On pourrait facilement imaginer un cadre un peu vicieux de Synaptics brouiller les pistes des annonces.

Source: Source