Même si vous n’aimez pas le premier, vous aurez droit à Bright 2 sur Netflix

Cinéma

Par Mathieu le

Netflix compte bien devenir plus qu’une plateforme de SVoD dans les prochaines années. Le géant américain du cinéma et des séries a prouvé en 2017 qu’il était capable d’offrir des exclusivités de grande qualité, notamment en ce qui concerne les longs-métrages (Okja par exemple).

Une décision qui en dit long

En mars 2016, une annonce intrigue le monde entier : Bright, un film mélangeant action et heroïc fantasy, est en préparation. Et le casting a de quoi laisser songeur : Will Smith en tête d’affiche, mais aussi Joel Edgerton et Noomi Rapace. Le budget annoncé est de son côté le plus élevé jamais mis sur la table puisqu’on évoque plus de 100 millions d’euros, tournage et marketing compris. Alors que la réalisation de David Ayer (à qui l’on doit Suicide Squad) est toujours attendue pour demain, Netflix a de son côté annoncé que le long-métrage aura bien droit à un second épisode et que le réalisateur américain et son acteur Will Smith avaient déjà rempilé pour faire partie de l’aventure. Ce n’est pas vraiment une surprise en soi puisque David Ayer et l’un des producteurs du film expliquaient il y a quelques jours que l’univers autour de Bright était suffisamment riche pour faire quelque chose de plus vaste.

Cette annonce prouve une fois encore la volonté de la plateforme américaine de proposer une alternative, sur le moyen/long terme, aux salles obscures et à l’entité qu’est le cinéma. Pour rappel, en plus de Bright qui sorti donc demain, d’autres gros projets sont prévus pour 2018. On pense notamment au The Irishman de Martin Scorsese et son casting incroyable (De Niro, Pesci et Al Pacino pour ne citer qu’eux) qui sera distribué en exclusivité via Netflix.