Microsoft et Xbox visent “deux milliards de joueurs” avec le “Netflix” du jeu vidéo

Jeux-Video

Par Mathieu le

En janvier dernier, nous évoquions dans nos colonnes la montée en puissance du Xbox Game Pass, le service de cloud gaming de Microsoft. Déjà surnommée « le Netflix du jeu vidéo » par plusieurs observateurs, la plateforme a encore beaucoup à faire pour pleinement convaincre.

Deux milliards, impossible

Pour le géant américain Microsoft et sa section Xbox, il y aura d’ici quelques années « deux milliards de joueurs dans le monde et notre but est de les atteindre » avec son Game Pass.

Selon Kareem Choudhry, responsable de la division cloud gaming de l’entreprise, il faut se tourner vers les plateformes de jeux en ligne, proposant une expérience basée sur le téléchargement en quelques clics plutôt que l’achat physique de divers titres.

Il est certain qu’il faudra, un jour, ouvrir la voie à ces contenus téléchargeables au détriment du matériel et de nos consoles. Néanmoins, affirmer que sa firme peut atteindre deux milliards de joueurs parait irréaliste.

En effet, une plateforme reconnue comme Netflix atteint aujourd’hui 120 millions d’abonnés dans le monde, un chiffre déjà impressionnant. Pourtant, le nombre de personnes intéressées par le cinéma ou les séries est bien supérieur à celui du jeu vidéo.

Il parait donc inconcevable que l’ensemble des joueurs de la planète se dirige vers le Xbox Game Pass. À moins que Sony et Nintendo arrêtent de produire des jeux et que Microsoft se retrouve seul sur le marché.

Une offre assez intéressante ?

« Phil [Spencer] voulait vraiment une équipe exclusivement focalisée sur le cloud gaming. Il y a eu des conversations l’été dernier, et nous avons commencé à créer la structure de l’organisation à la fin de l’année dernière » explique Kareem Choudhry à The Verge. Il faut dire que le dirigeant de Microsoft Studios et responsable de la division Xbox ne pense qu’à créer « un Netflix du jeu vidéo » depuis plusieurs longs mois. Dans ce sens, le Xbox Game Pass s’est amélioré et a élargi son offre ces dernières semaines en proposant un tarif ingénieux de 9,99€ par mois et en assurant que « l’ensemble des nouveautés Xbox seraient disponibles day one ».

Phil Spencer Crédit : BapoGames

Les dirigeants d’Xbox estiment que cette offre représente le futur du jeu vidéo : « Nous continuons de croire à la liberté d’avoir le choix, nous croyons qu’il y a la place pour un abonnement et c’est ce que nous sommes en train de bâtir » assure ainsi Phil Spencer. Si deux milliards d’abonnés est un chiffre très certainement irréalisable, plusieurs millions, dans le futur, parait bien plus accessible.