Qualcomm présente le Snapdragon 712, qui dope (très) légèrement les performances de son prédécesseur

Hardware

Par Henri le

Positionné sur une frontière peu lisible entre le milieu et le haut de gamme, le Snapdragon 710 a eu du mal à trouver preneur. La firme vient de présenter son successeur.

La gamme Snapdragon 700 sert à faire la passerelle entre le milieu et le haut de gamme. Malgré de bonnes performances, le Snapdragon 710 n’a pas réussi à se démocratiser et est resté cantonné à quelques modèles seulement. Les constructeurs préférant souvent choisir une série 8XX (835 ou 845) afin de présenter leur smartphone comme « premium ».

Dans cette optique, la firme vient de présenter le Snapdragon 712. Une puce très similaire à la précédente même si Qualcomm annonce des performances accrues de 10%.

Gravé en 10 nanomètres, ce jeu de puce comporte 8 cœurs Kyro cadencés à 2,3 GHz (contre 2,2 GHz) et conserve son GPU Adreno 616 pour les performances graphiques. Le modem 4G X15 LTE répond toujours à l’appel et propose un débit descendant jusqu’à 800 Mbps (et 150 Mbps en upload).

La puce supporte ainsi les doubles modules photo jusqu’à 20 Mpx ou un objectif unique jusquà 32 Mpx. La vraie bonne nouvelle, c’est la compatibilité avec Quick Charge 4+, ce qui devrait permettre à de nombreux smartphone de milieu de gamme de goûter aux joies de la recharge (très) rapide. La puce intègre également les technologies TrueWireless Stereo et Broadcast Audio, qui améliorent l’audio en Bluetooth. C’est toujours ça de pris.

Les smartphones équipés de cette puce devraient être commercialisés à partir du deuxième trimestre de 2019.