Ce jeune espagnol handicapé s’est construit une prothèse de bras en LEGO

Sur le web

Par Henri le

Les prothèses à destination des handicapés sont de plus en plus efficaces, mais restent hélas très coûteuses. Cela n’a pas découragé cet espagnol, qui s’en est construit une lui-même !

Crédits : Instagram / Handsolo99

Il y a des personnes qui forcent le respect. C’est le cas du jeune David Aguilar, qui s’est attaqué à son handicap avec une grande ingéniosité. Atteint du syndrome de Poland, il est né sans avant-bras droit, mais a très vite cherché une solution pour contourner ce problème.

Depuis l’âge de neuf ans, il confectionne des prototypes de bras articulés lui permettant de corriger son handicap. Aujourd’hui étudiant en bio-ingénierie à l’université internationale de Catalogne, le jeune homme de 19 ans partage ses avancées sur ses comptes Instagram et Twitter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne chôme pas. Il vient en effet de présenter sa quatrième version du bras en question, qu’il a nommé « MK IV ». Comme vous pouvez le constater, il a choisi le rouge et le jaune comme couleur principale, en référence à Iron-Man.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Running full systems diagnostics Machine status: fully operational All stations are now enabled Target: stop the BULLIES Operation: Overkill ~RIOT- Overkill~

Une publication partagée par David Aguilar Amphoux (@handsolo99) le

Ce qui impressionne le plus, c’est qu’Aguilar utilise des Lego et du fil de pêche pour créer ses prothèses. Cette dernière lui permet notamment d’attraper ou de plier des objets. La video ci-dessous vous montre le fonctionnement du MK-II, son deuxième prototype.

Conscient du coût très élevé des véritables prothèses, il ambitionne de concevoir des bras robotique en Lego pour ceux qui ne peuvent pas se les payer. « J’aimerais essayer de leur faire une prothèse, même gratuitement, pour qu’ils se sentent normaux » confie-t-il à Reuters. C’est tout le bonheur qu’on lui souhaite.