Activision Blizzard licencierait des centaines d’employés

Business

Par Corentin le

Activision Blizzard connait une période de récession de son chiffre d’affaires qui s’accompagnerait d’une restructuration interne pour augmenter les bénéfices.

Le vent serait-il en train de tourner pour l’éditeur de World of Warcraft et Call of Duty ? C’est bien possible. D’après un rapport de source interne et anonyme publié par Bloomberg suggère que Activision Blizzard aurait licenciés des centaines de personnes, pour des raisons de restructurations ayant pour but de “centraliser les fonctions et d’augmenter les bénéfices“.

Les personnes à l’origine de l’information précisent que l’éditeur de jeux vidéos aurait l’intention de communiquer sur le sujet en même temps que la publication de ses résultats financiers du dernier trimestre 2018, qui pour l’heure, n’ont toujours pas été communiqués. Apparemment, les fonctions les plus touchées seraient sur les secteurs du marketing, de la publication, et des ventes. Les personnels de développeurs ne seraient pas impactés par cette vague de licenciements. La rumeur a fait perdre 2,5% au cours de l’action en bourse du groupe vendredi dernier.

Activision Blizzard connait une période d’instabilité et une tendance à la récession : le troisième trimestre 2018 affichait 1,51 milliard de dollars de chiffre d’affaires, contre 1,61 milliard de dollars sur la même période en 2017. Est-ce un effet secondaire à imputer à l’indécent succès de Fortnite ? C’est fort probable.