Nokia 9 PureView : les caractéristiques en fuite par la faute de Google

Android

Par Remi le

Le monstre à cinq capteurs photo de Nokia devrait être dévoilé au MWC de Barcelone dans quelques semaines, mais la surprise ne sera pas au rendez-vous. Google vient en effet de dévoiler les caractéristiques du smartphone sur son catalogue dédié aux entreprises.

Dans un peu moins de deux semaines, Nokia devrait lever le voile sur son Nokia 9 PureView, l’un des smartphones les plus intéressants de ce début d’année. Selon les premières rumeurs à son sujet, Nokia devrait présenter un étrange appareil doté de cinq capteurs photo à l’arrière.

Si les capacités en photo du prochain flagship de Nokia sont encore à démontrer, avec une telle surenchère de capteur, voilà que le reste des caractéristiques techniques est en fuite. Le smartphone est en effet répertorié par Google sur un catalogue des appareils Android destiné aux entreprises.

Ainsi, le smartphone ici répertorié dispose d’un écran de 6 pouces, de 4 Go de RAM et 128 Go de stockage interne. Il tournera sous Android 9 et disposera également d’un capteur d’empreinte digitale.

À noter que ce smartphone devrait être l’entrée de gamme, et que seule la mention « Nokia 9 », sans le « PureView », est indiquée sur le site. Une autre version disposant de 6 Go de RAM pourrait également être de la partie. Par ailleurs, le processeur n’est pas spécifié, mais il devrait s’agir a priori d’un Qualcomm Snapdragon 845. Une variante équipée d’un Snapdragon 855 pourrait sortir un peu plus tard dans l’année.

Source : @91mobiles

D’après les premiers rendus, le Nokia 9 PureView devrait faire l’impasse sur la tendance du borderless et disposer de larges bordures à l’avant. En revanche, il pourrait briller de par ses capacités en photo, avec ses cinq capteurs à l’arrière, soit le plus grand nombre jamais vu sur un smartphone.

À l’heure actuelle, le smartphone qui dispose du plus de capteurs est le Samsung Galaxy A9 avec son quadruple module photo. Malgré tout, le A9 a démontré que la multiplication des capteurs n’était pas un gage de qualité, quand Google démontrait qu’un seul capteur pouvait être suffisant pour balayer toute la concurrence en photo avec son Pixel 3.