YouTube : La pédophilie rampante qui touche les commentaires fait fuir les annonceurs

Sur le web

Par Jules le

Epic Games, Nestlé, McDonalds, Disney… Nombreux sont les annonceurs à retirer leurs publicités de la plateforme d’hébergement vidéo de Google, alors que YouTube se retrouve au cœur d’une nouvelle polémique pour sa gestion déplorable des commentaires abusifs envers les enfants.  

Trois jours plus tôt, le vidéaste Matt Watson publiait sur YouTube une vidéo expliquant que le site d’hébergement faisait face à une recrudescence de commentaires pédophiles et abusifs envers les enfants.

Le vidéaste démontre qu’à partir de vidéos tout à fait inoffensives, un internaute peut rapidement se retrouver face à une vidéo troublante d’exploitation infantile, ou devant une section « commentaires » dans laquelle les prédateurs sexuels s’en donnent à cœur joie, soulignant les scènes qui « sexualisent » le ou les enfants.

Le scandale de trop

Un problème dont YouTube est pleinement conscient depuis au moins 2013. Année durant laquelle le site a revu son algorithme de suggestions afin qu’il ne mette plus en avant les vidéos exploitant les enfants aussi bien sur sa plateforme que sur le moteur de recherche Google.

En 2017, un nouveau scandale lié au fait que des vidéos « sexualisant les enfants » étaient recommandées à un jeune public a poussé YouTube à fermer les sections commentaires de certaines vidéos.

Mais comme l’a récemment souligné Matt Watson, de nombreuses sections commentaires dérangeantes sont encore actives. « L’algorithme de recommandations de Youtube facilite la vie des pédophiles en les aidant à se connecter les uns aux autres, à échanger des informations et des liens vers de la pornographie enfantine, et ce directement dans les commentaires« , prévient le vidéaste.

Pour les annonceurs publicitaires, ce nouveau scandale est celui de trop. Ainsi, Disney, McDonalds, Nestlé ou encore Epic Games ont fait savoir qu’ils retiraient leurs publicités en introduction des vidéos.

« Grâce à notre agence de publicité, nous avons contacté Google / YouTube pour déterminer les mesures qu’ils prendront pour éliminer ce type de contenu de leur service« , a expliqué un porte-parole de Epic Games dans les colonnes de The Verge.

De son côté, YouTube dit prendre le problème à cœur. Un porte-parole de l’entreprise rappelle que « tout contenu – y compris les commentaires – qui met en danger des mineurs est odieux et nous avons des règles claires les interdisant sur YouTube. Nous avons immédiatement pris les mesures correspondantes, en supprimant des chaînes et des comptes, en signalant toute activité illégale aux autorités et en désactivant les commentaires sur des dizaines de millions de vidéos incluant des mineurs. Il reste encore des choses à faire, et nous continuons à travailler pour améliorer notre dispositif et être encore plus rapide pour appréhender ces abus. »

YouTube assure notamment qu’il a « mis fin à plus de 400 chaînes à cause des commentaires laissés sur des vidéos, et signalé les commentaires illégaux à la NCMEC (National Center for Missing and Exploited Children) afin qu’ils puissent travailler avec les autorités compétentes.« 

Source: Kotaku