Samsung Galaxy A30 et A50 : prise en main des nouveaux milieu de gamme du Coréen

Smartphone

Par Camille Suard le

Après les Galaxy S10 et le Fold présentés il y a quelques jours lors du Samsung Unpacked, le constructeur dévoile les Galaxy A30 et A50. Des smartphones plus abordables mais qui affichent tout de même une fiche technique plus qu’appréciable pour des milieux de gammes.

Bien entendu sur le stand Samsung au MWC, les projecteurs sont braqués sur les derniers haut de gamme annoncés il y a quelques jours par la marque. Mais en parallèle des Galaxy S10 et du Fold, deux autres smartphones plus classiques mais aussi plus abordables ont attiré notre attention : les Galaxy A30 et A50. Si le S10 vous est inaccessible mais que vous avez cependant une certaine exigence, alors ces deux appareils appartenant au milieu de gamme pourraient bien vous intéresser. Voici notre premier contact avec les deux smartphones. 

Les deux appareils arborent un style très élégant. Au dos, c’est un revêtement en plastique certes, mais cela ne les empêchent pas d’avoir de très belles finitions, de jouer avec de multiples reflets aux couleurs originales et de dégager une impression de solidité. Agréables pour les yeux, mais également pour les mains ! Malgré son grand format, les boutons sont faciles à atteindre.

Notons que seul le Galaxy A50 bénéficie d’un capteur d’empreintes sous la dalle. Non, ce dernier ne repose pas sur la technologie ultrasonique hyper rapide comme c’est le cas sur les plus haut de gamme, mais de capteurs optiques. Il reste cependant assez efficace à l’utilisation. Le A30 compose lui avec un plus traditionnel lecteur d’empreintes digitales placé sur le dos du téléphone.

Vous vous souvenez quand Samsung disait qu’il ne ferait pas d’encoches ? Et bien le géant sud coréen a fait une exception pour ses Galaxy A50 et A30. Bon, il ne s’agit pas d’une grosse encoche comme au temps de l’iPhone X mais d’une petite goutte d’eau. cette dernière est en effet si petite qu’on aura tendance à très vite l’oublier. Les deux smartphones partagent donc tous deux ce design appelé Infinity U, avec une dalle Super Amoled de 6,4 pouces au format 19,5:9 et définition Full HD+. Pas de surprise de ce côté-ci, Samsung maîtrise à la perfection la technologie Oled : contrastes infinis, couleurs à la fois naturelles et vives et une forte luminosité. Bien entendu, il va falloir tester tout ceci dans des conditions réelles et en plein soleil. 

Leur boitier mesure tous deux 158,5 x 74,7 x 7,7 mm et renferme une même batterie de 4000 mAh. Pour le moment impossible de juger de son efficacité mais une telle capacité pour du milieu de gamme, ce n’est pas de refus. Ca l’est encore moins en 2019 où certains milieu de gamme ont fait le choix d’incorporer une batterie de 5000 mAh pour atteindre les deux jours d’autonomie. Ils profitent tous les deux d’un port USB Type-C, pour une recharge plus rapide. 

Double et Triple module photo

Le double module photo dorsal du Galaxy A30 héberge un premier capteur de 16 Mégapixels (f/1,7) et un second de 5 Mégapixels avec une fonctionnalité grand-angle (f/2.0). Le A50 a l’avantage lui de comporter trois caméras à l’arrière : un capteur principal de 25 Mégapixels (f/1,7), un deuxième de 5 Mégapixels (f/2,2) qui simule une impression de flou en arrière-plan pour le mode portrait et enfin, un troisième capteur de 8 Mégapixels (f/1,7) dédié au grand-angle. On espère en tout cas que ce trio saura un peu plus nous convaincre que sur le Galaxy A7 de 2018. La caméra avant du Galaxy A30 possède un capteur de 16 Mégapixels (f/2.0) tandis que le A50 accueille un APN frontal de 24 Mégapixels.

Les conditions dans un salon ne jamais tellement idéales pour tester les appareils photos des smartphones. Nous avons fait quelques essais qui se sont avérés assez concluants, avec assez de piqué surtout pour le A50. Mais avant d’émettre le moindre jugement, nous procéderons à un test plus approfondis.

Performances

Ils se différencient aussi du côté des performances. Le A30 est équipé d’un Exynos 7904 couplé à 3 ou 4 Go de RAM et abrite 32 ou 64 Go de mémoire interne selon les versions. Le A50 se trouve un peu mieux loti puisqu’il peut compter sur une autre puce maison plus puissante à savoir l’Exynos 9610. En fonction des modèles choisis, le smartphone embarque 4 ou 6 Go de RAM ainsi que 64 ou 128 Go d’espace de stockage. Ces deux processeurs sont relativement récents et ne demandent qu’à être testés pour prouver leur fiabilité. Le 7904 sera également intégré dans le Galaxy M20, un smartphone appartenant à l’autre et nouvelle famille de milieu de gamme de Samsung. La navigation dans son interface s’est en tout cas montrée particulièrement fluide, même avec de nombreuses applications mises en route. Côté logiciel, ils font tourner Android Pie 9 ainsi que l’interface de Samsung One UI.

Où l’acheter ?

La commercialisation officielle de ces deux Galaxy a été annoncée pour le marché sud-coréen. Nous ne connaissons pas encore leurs dates pour l’Europe mais compte tenu de leur fiche technique et de l’histoire de la famille des Galaxy A, il y a fort à parier pour qu’ils débarquent rapidement chez nous. Si le A30 est bel et bien le successeur de l’A3 (et il en a tout l’air) son prix ne devrait pas dépasser les 300 euros. Le A50 pourrait atteindre un prix d’environ 430 euros, si l’on se réfère au Galaxy A5 de 2017.

Affaire à suivre !

Galerie Photo