Jetpack Speeder : une moto volante de rêve à 380 000 dollars

Urban Mobility

Par Corentin le

Jetpack Aviation est une start-up qui veut lancer une moto volante digne d’un film de science-fiction. Si vous avez 380 000 dollars, à vous l’un des 20 exemplaires de Jetpack Speeder et ses performances insensées.

JetPack-Speeder-2-WEB.jpgVoici la première moto volante de tous les temps. Aux États-Unis, il est désormais possible de se procurer cet engin volant baptisé Jetpack Speeder qui semble tout droit sorti d’un film de science-fiction contre un chèque de 380 000 dollars. La moto volante troque ses deux roues pour quatre turbines, mais conserve un moteur thermique à alimenter en gazole ou kérosène.

Si vous êtes titulaire d’un brevet de pilotage, le Jetpack Speeder vous permettra de vous déplacer durant 10 à 22 minutes à une altitude pouvant atteindre 4500 mètres, et jusqu’à la vitesse de 240 km/h. Ces performances dépendent surtout du poids du pilote. Ce dernier ne peut pas excéder 109 kg. Additionné aux 105 kg de la moto, ce poids est le maximum que les 4 turboréacteurs sont en mesure de faire décoller. L’électronique se charge de gérer elle-même l’équilibre et la stabilité de l’engin en temps réel, comme un drone.

JetPack-Speeder-Tech-WEB.jpg

A bord, le pilote aura devant les yeux un écran de 12 pouces avec une vue sur l’altitude, la boussole, la vitesse, la poussée verticale, la localisation, l’autonomie restante, le régime moteur, le taux de combustion du carburant, la température des gaz d’échappements et le niveau de charge de batterie. Rien que ça. En revanche, pour le côté divertissement, il faudra repasser : les 120 dB que produit le  Jetpack Speeder imposent le port de boules Quiès.

Cette moto volante ne sera produite qu’à 20 exemplaires et un dépôt de 10 000 $ est demandé pour valider la commande. Pour l’heure, aucun exemplaire n’a été produit et Jetpack Aviation est encore en pourparlers avec la Fédération de l’aviation civile américaine (FAA) pour homologuer sa création.