RED travaille sur un smartphone succédant à l’Hydrogen One

Smartphone

Par Corentin le

Malgré le flop de l’Hydrogen One, RED croit encore en son potentiel de créer un smartphone innovant en photographie et qui puisse séduire et convaincre la presse et les utilisateurs.

RED a fait une première tentative assez mitigée dans le monde du smartphone avec l’Hydrogen One. Mais le spécialiste des caméras de cinéma n’a pas l’intention de lâcher l’affaire puisqu’il vient officiellement de révéler travailler sur un nouveau smartphone et s’occuper personnellement de la partie photo. C’est le fondateur de l’entreprise, Jim Jannard, qui l’a lui-même confirmé.

Une décision qui a du sens puisque la partie photographie/vidéo est la spécialité de l’entreprise, et c’est sans aucun doute le meilleur moyen pour elle de se démarquer de la concurrence. L’occasion de mettre à jour les caractéristiques techniques de l’appareil pour le mettre au niveau de ce qui se fait aujourd’hui.

Quant aux modules qui devaient accompagner l’Hydrogen One, leur destin semble officiellement scellé. Le smartphone avait été initialement conçu pour pouvoir accueillir des modules complémentaires permettant d’en étendre ses capacités, comme des objectifs interchangeables ou une batterie supplémentaire, à l’image de ce qu’a pu proposer Motorola avec ses Moto Mods. Le fait que l’entreprise soit totalement muette à ce sujet et que les visuels promotionnels qui mettaient en avant ces modules soient supprimés du site laissent peu de doutes sur le fait qu’ils ne verront jamais le jour.

A la place, Jannard a évoqué la mise en place d’un système de reprise des Hydrogen One pour l’échanger contre le nouvel appareil, moyennant bien évidemment une rallonge financière. Peu probable que les premiers clients du smartphone de RED soient convaincus tant il a déçu.